Des Racines et des Êtres

Blog généalogique de Raphaël Piéchaud

Mon ascendance dans la Nièvre (XIXème – XVIIIème siècles)

Depuis que les archives départementales de la Nièvre ont mis en ligne les registres d’état-civil puis les registres paroissiaux, j’ai passé des heures nombreuses sur leur site. Au bénéfice de ma branche nivernaise, bien évidemment.

Les AD58 en ligne sur Mnesys

Comme le Cantal, la Nièvre (58) a fait le choix de passer par Mnesys pour opérer sa mise en ligne. L’interface de consultation est bien conçue mais honnêtement je bute sur une fonctionnalité : l’indexation collective.
Autant ce n’est rien de complexe pour indexer un acte via Mnesys, autant il n’existe aucun moyen efficace de consulter par la suite les indexations à l’intérieur d’un registre (mise à jour : petite précision à lire en commentaire). Malgré tout, la recherche plein-texte est un atout indéniable.

Nivernais des villes et Nivernais des champs

J’ai donc remonté mon ascendance nivernaise en partant de sa base, mon arrière-grand-père Robert BOURBON, né le 22 décembre 1879 à Saint-Révérien (58) d’après de nombreux documents dont son acte dé décès sur le front franco-allemand en 1918 : l’acte de naissance le confirme.
En parcourant les tables décennales je tombe sans difficulté sur l’acte de mariage de ses parents : Justin Étienne (dit Paul) BOURBON & Julie NANDROT mariés le 24 septembre 1878 à Saint-Révérien.

J’effectue le suivi de mes recherches dans un journal de recherches dédié à la Nièvre (un document Word) et je remplis au fur et à mesure sur papier un arbre généalogique pour m’y retrouver rapidement : prénoms, noms, dates et lieux de naissance/mariage/décès :

Ascendance de Robert Bourbon jusqu'à la 5ème génération

Ascendance de Robert Bourbon jusqu’à la 5ème génération

 

D’emblée, une première scission : si l’épouse est bien de Saint-Révérien, l’époux est de Clamecy. Et s’il y a une chose que je redoute dans les registres généalogiques, ce sont bien les villes : des pages et des pages (et des pages et des pages) à parcourir pour trouver les actes de ses ancêtres dès qu’on arrive aux registres paroissiaux.

Répartition géographique

Au final, pas de vraies dispersions à l’intérieur de chacune de ces deux branches.

Branche BOURBON

Les ancêtres sont originaires de Clamecy ou de paroisses à quelques kilomètres alentour à mesure qu’on remonte le temps.


Agrandir le plan
À noter quelques incursions hors Nièvre :

  • la famille RAVEAU, originaire de Coulanges-sur-Yonne, dans le département de l’Yonne au nord de Clamecy. Exogamie géographique (et encore) mais véritable endogamie professionnelle puisque les époux appartiennent à des familles de flotteurs de bois.
  • Un ancêtre BOURBON né en 1802 à Paris (et pas d’acte de naissance reconstitué)

Branche NANDROT

Répartition à parts égales entre quatre paroisses  :

  • Saint-Révérien
  • Guipy
  • Germenay
  • Beaulieu



Agrandir le plan

Liste éclair

Il me reste encore à identifier quelques ancêtres sur le tableau de ma première série de recherches : j’ai retrouvé environ 93 % des ancêtres jusqu’à la cinquième génération de mon arrière-grand-père Robert BOURBON, avec déjà un implexe repéré (des cousins germains mariés entre eux).

Voici une liste-éclair basique :

  • BOUCHER / BOUCHÉ
  • BOURBON : Clamecy
  • CHAPPÉ : Oisy
  • COINTE : Germenay
  • COURSERON
  • DUMARCHÉ : Beaulieu
  • GUILLEMOT : Oisy
  • LARUE : Guipy
  • LE BON : Guipy
  • LOPINOT / LAPINOT :
  • LORRAIN / LAURIN / etc. : Clamecy
  • MARIÉ : Clamecy
  • MOROCHE : Coulanges-sur-Yonne (89)
  • MOUGNE
  • NANDROT : Saint-Révérien
  • PETIT
  • RAMEAU
  • RAVEAU : Coulanges-sur-Yonne (89)
  • SALLÉ : Challement
  • SIMONIN : Guipy
  • SURUGUE
  • TARDIVON : Challement, Germenay, Guipy
  • TISSIER
  • TROUILLET : Coulanges-sur-Yonne
  • VISTEL

Partageons nos recherches !

Vous travaillez sur une famille citée plus haut ? Nous cousinons peut-être : contactez-moi pour en discuter.


Poursuivez votre lecture

Avant, j’avais écrit :
Après, j’ai écrit :

8 commentaires

  1. T Roche dit :

    Bonjour, et merci de partager ainsi votre usage du site des AD58

    Une petite précision : il est bien possible de retrouver une indexation déjà enregistrée, il suffit dans la liste des résultats d’une recherche portant sur ce terme, de ne pas cliquer sur l’ »œil », mais sur « + d’infos ». Cela ouvrira la notice détaillée du registre et présentera sous forme de vignettes, cliquables, les pages comportant ce terme indexé.

    Bonne continuation dans vos recherches nivernaises donc…

  2. Raphaël dit :

    Vous avez raison. J’ai mis à jour mon billet avec le lien vers votre commentaire.

    En fait, ce que je pointais du doigt, c’est que sans avoir lancé de recherche au préalable, on ne peut pas lister les indexations contenues dans un registre (ce qui pourrait être pratique pour afficher les indexations d’années, par exemple). Cela pourrait faire l’objet d’une suggestion à Mnesys.

    En tout cas, le personnel des AD58 est toujours disponible pour renseigner ou aider, même à distance, et c’est à souligner. Merci !

  3. Elodie dit :

    J’ai quelques ancêtres dans la Nièvre, mais dans le Morvan plus au sud. Et j’ai attendu avec impatience la mise en ligne des archives !

  4. Raphaël dit :

    Ah ça oui, la mise en ligne des archives d’un département est toujours un événement… En général suivi de nombreuses heures les yeux collés à l’écran :)

  5. cllementine dit :

    Je reviendrai sur votre blog. recherches sur Crain et Coulanges : des similitudes dans mon arbre avec votre liste éclair.

  6. Antoine dit :

    Parfois on est intéressé d’où l’on vient, et par quel lien de parenté, pourtant peu de gens consacre leur temps à avoir une connaissance bien précise de ses ancêtres…là ils ont de la chance les nivernaises.

Publier un commentaire à propos de cet article