Des Racines et des Êtres

Blog généalogique de Raphaël Piéchaud

Les archives départementales du Calvados sont en ligne… et payantes

Logo du département du Calvados

Quelque chose me dit que la mise en ligne des archives du Calvados risque de faire un peu de bruit : et pour cause, elle est payante.

Bis repetita

Ce n’est pas la première fois qu’un accès à des archives en ligne est payant, et tout le monde se souvient des multiples remous causés par des annonces similaires. Certains perdurent avec un abonnement payant (Savoie et Meurthe-et-Moselle) quand d’autres avaient préféré faire machine arrière et passer à l’accès gratuit (Hérault).

La Meurthe-et-Moselle (relire mon billet à ce propos) avait été l’occasion de plusieurs billets sur les blogs généalogiques, couplés à de longues et passionnantes discussions sur la question. Est-ce normal, est-ce acceptable de faire payer l’accès aux archives numérisées sur internet ? Le peuple généalogique de pétitionner pour exiger l’accès gratuit.

Je ne compte pas revenir sur le sujet, ma façon de voir les choses n’a pas forcément beaucoup changé depuis la dernière polémique : j’essaie toujours d’être conciliant avec tout le monde, c’est ça qui me perdra.

La bonne paye

Malgré tout, il est triste de constater l’égoïsme de ces départements, qui justifient l’accès payant par le fait qu’ils ne peuvent faire supporter à leurs administrés le coût d’une mise en ligne qui intéresserait essentiellement les extra-départementaux.
Ce qui n’empêche donc pas les-dits administrés de profiter gratuitement des archives mises en ligne par les autres départements.

Et puis, avec un accès payant, l’utilisateur (devenu client) est en droit d’attendre un service irréprochable. Comment, après avoir payé, accepter les oublis de numérisation, les exports en résolution moyenne, etc. On espère par exemple que la grosse mention « Archives départementales du Calvados« , surimprimée en diagonale sur les PDF d’export, n’est affichée que dans la version d’essai gratuite :-)

Exemple d'une page d'archives exportée depuis le site des AD14

Photo réalisée sans trucage

Dans les faits, Le Calvados brade les prix si on peut dire, et propose des forfaits un peu moins cher que la Meurthe-et-Moselle à son lancement (dont les tarifs ont depuis été rajustés). L’abonnement pour 2 jours (2 x 24 heures consécutives) se négocie à 2 euros. Pour 30 fois 24 heures, il vous en coûtera 20 euros, et pour la formule à l’année comptez tout de même 200 euros !

Une fois de plus, je serais curieux de savoir au bout de combien de temps les archives du Calvados feront leurs premiers bénéfices avec les archives mises en ligne. Qu’en est-il de la Meurthe-et-Moselle ?

Jetons un méchant pavé dans la mare

Et si on punissait les administrés des départements qui n’ont pas fait de mise en ligne, ou qui font payer l’accès en ligne aux archives ? Allez hop !

  • Vous êtes dans le Val d’Oise ou la Manche ? Pas de chance, vous n’aurez accès à aucune archive en ligne, gratuite ou payante.
  • Vous êtes dans le Calvados ? Vous aurez accès aux archives en ligne des autres départements contre monnaie virtuelle mais toujours trébuchante : 2 euros les 2 jours ou 200 euros les 365.
  • Vous êtes dans la Mayenne, l’Hérault, le Cantal, la Maine-et-Loire ? Vous avez accès gratuitement à toutes les archives mises en ligne (sauf celles déclarées payantes par leur conseil général)
  • Vous êtes en Gironde ou dans le Puy-de-Dôme ? Vous n’aurez accès qu’à 66% des communes en ligne sur les autres départements, tant que vos départements n’auront pas mis en ligne les communes manquantes :-)

Poursuivez votre lecture

Avant, j’avais écrit :
Après, j’ai écrit :

32 commentaires

  1. Berry dit :

    C’est sur que tout est gratuit pour le généalogiste sur internet!!!!
    Sur biggenet, 1 acte pour 2 € et je ne suis pas certain d’avoir l’original contre 2€ pour 2 jours dans le Calvados. Le choix est vite fait.
    Et je ne parle pas des sites étrangers à 29£ par mois!!!!!!!

  2. Raphaël dit :

    Oui vous avez raison, le prix n’est pas forcément excessif pour la consultation en ligne des archives d’état-civil du Calvados. Je pense que la question se pose surtout sur le principe, pour beaucoup de gens.

    Mais il faut aussi dire que pour 2 € sur Bigenet, on a tout de suite un acte, en indiquant les noms recherchés. Sur les archives en ligne, si on n’a pas la date d’un acte, il faut chercher dans les registres (et sans moteur de recherche !), parfois passer des jours (donc quelques euros) pour trouver un seul acte :-) Le calcul n’est pas forcément rentable dans toutes les situations.

  3. Berry dit :

    Mais sur biggenet, je n’aurai pas l’original et en plus je ne suis pas à l’abri d’une erreur de lecture ou d’une éventuelle confusion. Rien ne vaut l’original et le plaisir de la recherche.

  4. Raphaël dit :

    Ah pour ça je suis tout à fait d’accord avec vous ! La recherche, même un peu longue, est bien plus plaisante et satisfaisante qu’un acte obtenu sans effort.

  5. zazoult dit :

    Je me pose une question sur ces sites qui font payer..
    Je suppose que les numérisations sont faites d’après les sources originelles.

    Sinon, si c’est fait à partir des microfilms des mormons, quelque part ces images appartiennent aux mormons.. Donc je trouverais grave que ces archives fassent payer les contribuables, sur des images qui leur ont été données gratuitement par les mormons..

  6. Raphaël dit :

    Je ne saurais pas trop vous répondre car je ne connais pas les détails. J’imagine que cette question a été évoquée durant les réflexions des centres qui numérisent et font payer. Peut-être le contrat entre les centres d’archives et les Mormons stipulaient que les vues sur microfilms étaient librement utilisables par les services publics d’archives ?

  7. cocojobo dit :

    Bonne analyse Raphaël … et une bonne dose d’humour.
    Nicolas

  8. Brig57 dit :

    c’est bête pour moi je suis dans le val d’oise et mon arrière grand-mère est née à Falaise !!! pas de chance même si je voulais payer !

  9. billiejoe dit :

    Le principal problème, en somme, est qu’il n’y ait pas de politique nationale cohérente à ce sujet, qu’il s’agisse de la prise de vue dans les centres, de l’accès aux numérisations, du nombre de documents consultables dans certains temps impartis…, sans quoi le pavé dans la mare, très juste, est plutôt drôle que réaliste. Mais d’avoir fréquenté les Archives du Calvados pour ma thèse, moi-même Caennais, je vous rassure, la politique de ce centre m’est certainement la plus absurde, ayant fréquenté aussi Limoges, Guéret, Mâcon, Paris, Alençon.

  10. Raphaël dit :

    Je suppose que chaque centre d’archives a ses absurdités mais aussi ses bons côtés ! Pour la numérisation / mise en ligne, il y a un semblant de politique nationale pour ce qui ets des aides budgétaires et du site internet recensant les mises en lignes. Par contre au niveau des départements c’est en effet très disparate. Mais c’est le fonctionnement des collectivités locales : indépendantes :)

    Je vais faire un tour sur ton site. Je ne suis pas très au fait de de l’élevage bovin dans la littérature agronomique, mais ça m’a tout de même l’air intéressant :)

  11. Loostic dit :

    La Loi impose que les archives publiques soient mises à disposition gratuitement, à la rigueur peuvent-être refacturés à prix coutant, les frais de reproduction et d’expédition. Dans la mesure où les numérisations et leur mise à disposition gratuite sont déjà réalisées pour la salle de lecture, le surcoût, peut-être un serveur un peu plus conséquent et une capacité ADSL un peu augmentée, ne doit pas être hors budget d’un Conseil Général. Surtout si on en déduit le coût de la logistique de facturation de ce service.

    Que le CG veuille réserver la gratuité à ce service à ses seuls administrés me parait quelque peu illégal, dans la mesure où il touche des subventions non négligeables de la part du budget national du Ministère de la Culture à seule fin de réaliser la numérisation et la mise en ligne de leurs archives.

    Les CG vont-ils réserver l’utilisation de leurs routes ou de leurs hôpitaux à leurs seuls administrés pour les mêmes raisons ?

  12. leo2seine dit :

    Moi je suis pour la gratuité d’accès aux archives, et ce qui m’intéresse, c’est bien sûr la recherche d’un acte précis, mais aussi, faire des découvertes surprenantes, par exemple le curé qui, dans ses registres relate un phénomène météo étonnant ( pendant le règne de Louis XIV) , dans une paroisse du Morbihan, ou bien ce qu’il dit être des miracles, ou un nombre épouvantable de décès attribué à la dysenterie.

    Et puis cela permet même du point de vue de la recherche généalogique de faire des découvertes, infirmant des présupposés.

    Donc un accès gratuit permet une lecture passionnante sans limitation de temps.

    Tremblement de terre (eh oui) gels en juin, tempête verglaçantes, épidémies scandaient la vie de nos aïeux du Morbihan.

  13. Dancer dit :

    Ce sont les mormons qui ont fait le boulôt gratis en microfilmant tous les registres page par page, les archives départementales n’ont quasiment rien à faire pour le diffuser alors pour une fois qu’ils se rendent utile.

  14. Simi50 dit :

    C’est une honte de faire payer un accès aux archives d’etat civil,déja réalisées avec nos impôts et faisant partie du patrimoine national donc le nôtre!!
    Pourquoi priver les gens modestes et éloignés de la possibilité de retrouver leurs racines?
    Espérons que nos élus sauront imiter les départements plus généreux…….ou simplement plus humains.

  15. moune dit :

    bonjour,

    c’est avec surprise que j’ai découvert que le site des archives du calvados était payant… on n’arrête pas de nous soutirer de l’argent par n’importe quel moyen!! eh bien tant pis ils vont se le garder leur acte de naissance..

  16. Annie Maubert (annie44) dit :

    horreur……., mes pauvres ancêtres paternels, je ne pourrai pas vous retrouver!!!!
    j’étais fière d’être à moitié normande, mais payer pour avoir les actes, c’est de l’abus,
    normands réagissons…, heureusement ,côté maternel,c’est plus sympa: Loire-atlantique, Côtes d’amor,c’est gratuit et bien fait.
    à bientôt les nornands Annie

  17. vachon dit :

    que les généalogistes fassent réagir les maires de toutes les communes du calvados qui paient une part du budget du CG sans avoir un retour gratuit pour leurs administrés dont leurs propres histoires familiales constituent la base des archives! faire partager notre histoire gratuitement , c’est aussi diminuer les risques de perte de documents : le risque zéro n’ existe pas ‘champignons à cause de panne de climatisation, feux par court-circuit, canalisation d’eau qui pète, guerres , une bombe sur Flamanville et Caen n’existe plus etc etc…Partager gratuitement nos richesses historiques c’est le socle de notre avenir pour un département qui se veut à l’avant garde du progrès . On nous opposera le cout de ce service, pourquoi alors ne le ferions nous pas faire gratuitement par tout le réseaux associatif bénévole – comme certains département le font- et comme l’ont fait les Mormons en leur temps ? il suffit de nous donner les éléments structurels du travail informatique à faire et toutes les compétences seraient heureuses de participer à ce projet … Mais voilà, en ce début de siècle, l’argent circule plus vite que les hommes, la spéculation plus vite que les idées, et les lobbys aussi vites que la corruption et la politique….Et si rien ne bouge, nous sommes dans un pays démocratique à élection directe et indirecte ..alors….!!!

  18. Laurent dit :

    Le seul département encore payant en 2012!!!

    Nous voilà en 2012, la Meurthe et Moselle, l’Hérault et la Savoie sont désormais d’accès gratuit, il ne reste que le Calvados à manifester son autisme face aux généalogistes amateurs.
    Cette position devient gênante au regard de l’ensemble des archives du territoire. Allons allons, Mesdames et Messieurs les conseillés généraux, soyez généreux!
    Laurent de Narbonne, famille en haute et basse Normandie, et victime du conseil Général du Calvados.

  19. Christine dit :

    Le département du Calvados est-il si pauvre qu’il doive faire payer les consultations de « ses » archives ?

  20. stéphanie dit :

    inadmissible! Je me refuse à payer des archives publiques que l’on peut consulter aux archives départementales ou dans les mairies gratuitement. C’est un scandale… Le microfilmage est déjà fait depuis X années…. Boycott aux archives payantes en ligne. On se fait encore de l ‘argent sur des trucs qui ont été payé X fois.

  21. Mat dit :

    C’est vrai qu’avec un système payant elles sont vraiement à contre courant ces AD du Calvados. Espérons que cela change !

  22. Lucie dit :

    Je trouve cela innadmissible de payer pour voir les archives, ce qui est qu’a même un lien entre nos ancêtre et nous !
    Tout cela juste pour gagner un peu d’argent ?!
    Le Calvados, est belle est bien, Radin et veut toujours plus d’argent !! (comme j’ai toujouts entendu dire)
    Mais bon espérons toujours qu’un jour ce sera gratuit.

  23. Raphaël dit :

    Bonjour à tous,

    Un rappel à tous ceux qui, je peux les comprendre, sont déçus par l'accès payant aux archives en ligne du Calvados. Merci de rester courtois dans vos messages et de ne pas porter d'accusation sans fondements, ni d'insulter les services d'archives ou le conseil général.

  24. Patrick dit :

    Tout à fait juste. Un service payant ce doit d’être irréprochable. Internet c’est aussi beaucoup de choses gratuites et même des choses de grande qualité. Il faut se mettre à la page.

  25. marilyn dit :

    quelle tristesse de ne pouvoir acceder aux actes de mes ancetres ! je n’ai pas les moyens ma famille ne comprendrai pas que je paye pour quelques noms !! moi qui suis de marseille … ici c’est gratuit !!! je suis deçue du CG du Calvados .

  26. josie Marie dit :

    Une idée : venir au moins 300 personnes le même jour à la même heure aux archives et voir ensuite ce qui se passe amusant non !

  27. baguette dit :

    j’ai le malheur d’avoir quelques membres de ma famille qui sont nés à Lisieux et j’ai donc voulu avoir connaissance de leur acte de naissance et qu’elle ne fut pas ma grande surprise de voir que c’était payant. Je suis du nord et dans cette région les deux départements mettent leurs archives gratuitement sur la toile.Je vais donc écrire au Président du Conseil Général du Calvados et lui exiger qu’il me donne accès gratuitement à ces données qui sont la propriété de ma seule famille ou de ne pas les mettre en ligne . Lorsque l’on voit que bien souvent l’état civil a été vendu aux Mormonts sans notre autorisation je trouve scandaleux de devoir payer pour quelque chose qui m’appartient, et qui est du domaine de la sphère privée.Et je ne parle pas du manque d’égalité de traitement face à cela

  28. Raphaël dit :

    Par contre, Baguette, l’état-civil n’a pas été « vendu » aux Mormons. Ils l’ont photographié et micro-filmé en échange d’une copie des micro-films pour les services d’archives.

  29. catherine dit :

    C’est vraiment scandaleux de faire payer l’accès aux archives car lorsque l’on ne peut pas se déplacer internet est bien pratique. voyez vous dans le département de l’Eure c’est gratuit autant de fois que l’on souhaite.

  30. Marie dit :

    Je suis dans le Calvados, la famille de mon mari en est depuis que les moutons ont de la laine sur le dos. J’ai toujours eu les pires ennuis avec ces gens : à une époque, il fallait passer par un généalogiste payant (copinage ?) pour avoir le moindre bout de papier. Quand je passe devant, il me vient des idées peu chrétiennes et d’aucuns seraient bien inspiré de prendre leur retraite. Et dire que dans la Manche, l’Orne, l’Ille et Vilaine, tout marche parfaitement. Une mention spéciale pour la Mayenne, le top du top.

  31. Martineau L dit :

    Je suis allé sur différents sites départementaux …. gratuit et sympa…..et là c’est payant ???
    Incompréhensible. Lamentable. De racine normande par mon grand-père il m’insupporte de ne pouvoir voir librement mes aïeuls…..

  32. Josie MARIE dit :

    bonjour toujours la même idée venir consulter à plus de cent personnes le même jour la même heure et inviter l’équipe de FR3 juste pour informer et avoir le principe de réalité : si trop nombreux le service des archives sera submergé. Les archives en ligne déchargent les services des archives donc c’est une économie de bons sens.

    C’est ailleurs qu’il faut comprendre cet acharnement : esprit étroit, préjugé, égoïsme « moi je me garde mes ancêtres à moi tout seul que-je-peux-trouver-sur-place » etc…
    Dommage car le circuit touristique des généalogistes heureux de leurs découvertes est pourtant un profit: visite aux lieux des ancêtres et repas pris localement par exemple suivi de quelques jours en vacances sur place!!!!
    venez donc tous ensemble trouvons une date un sympa.

Publier un commentaire à propos de cet article