Des Racines et des Êtres

Blog généalogique de Raphaël Piéchaud

Les archives de l’Hérault sont en ligne

C’est marrant (ou pas), j’étais persuadé de m’être inscrit à la lettre d’information des archives de l’Hérault, pour être tenu informé de l’ouverture du service. J’ai scruté mes divers comptes e-mails dans le doute (lequel était-ce ?), mais je ne trouve rien. J’ai dû faire une erreur et un pauvre quidam généaphobe aura reçu l’invit’ à ma place (màj : je suis trop pressé, mail reçu ce mardi matin à 10h46).

Peu importe, l’information a été allègrement relayée sur les listes de diffusion et la blogosphère généalogique ! C’était donc aujourd’hui lundi l’ouverture du site des archives de l’Hérault. Capture d'écran de la page d'accueil du site des Archives Départementales de l'Hérault Le site est plutôt esthétique et aux couleurs chaleureuses, même si je trouve malgré tout la page d’accueil un peu chargée en iconographie.

Ah et oui, puisque ce qui intéresse les généalogistes que nous sommes (diantre ! y suis-je aussi ?) : les archives aussi sont en ligne. Et on les repère immédiatement puisque le bloc « Archives en ligne » se trouve en plein milieu de la page.
Des archives en ligne, et pas qu’un peu ! Il y en a un sacré paquet, même si la déontologie voudrait que je les aies toutes testées avant de vous les annoncer aussi brutalement. Le blog GénéInfos (Revue Française de Généalogie) recense les fonds suivants :

* Registres paroissiaux et d’état civil ;
* Recensements de population (séries 6M, 29W) ;
* Tables de l’enregistrement de 1791 à 1865 (série 3Q) ;
* Notariat ancien acquis par le clergé pour la période de 1327 à 1733 (sous-série 2 E 95) ;
* Atlas du petit et du grand Saint Jean (série 55H) ;
* 104 annuaires de l’Hérault (1818-1939) ;
* Plans du cadastre napoléonien (série 3P) ;
* Plus de 6.000 cartes postales (série 2FiCP) ;
* Plus de 1.300 affiches (série 12Fi) ;
* Plus de 2.500 photographies (séries 18Fi, 19Fi, 20Fi et 1926W).

Trois exemples de tampons du XIXème siècle

Autant dire que certains vont y passer des semaines pour tout décortiquer ! D’autant plus que l’application a l’air de bien fonctionner (peut-être un peu gourmande en ressources ?) et est assez simple d’utilisation. Quant à la bande-passante, elle me paraît très suffisante.


Poursuivez votre lecture

Avant, j’avais écrit :
Après, j’ai écrit :

Publier un commentaire à propos de cet article