Les accents régionaux issus des dialectes d’oïl sont aujourd’hui de moins en moins présents dans les villes mais demeurent encore assez répandus dans les campagnes. Je suppose que cela donne une petite idée des sonorités que l’on pouvait entendre au XVIIIème siècle.

Les documents écrits ne transcrivent malheureusement pas ces accents et nuances du parler. L’orthographe des noms de famille (variablement évolutive selon les périodes, surtout d’une paroisse à l’autre) est par contre un indice intéressant sur comment pouvait être prononcé un nom.

J’ai parmi mes ancêtres une famille « MOROCHE » entre Nièvre et Yonne (voir mon arbre en ligne). J’avais tiqué à la première lecture du nom de la mère, dans un acte de décès de 1851 à Clamecy (voir l’acte en ligne) : je connais, à une vingtaine de kilomètres de là une commune du nom de Moraches (Nièvre). Avec un « a ».

Le nom Moroche écrit dans un acte de décès (Clamecy - 1851 - 5Mi14 628 - AD58)
Le nom Moroche écrit dans un acte de décès (Clamecy – 1851 – 5Mi14 628 – AD58)

 

En remontant progressivement le fil de ce patronyme j’arrive à Coulanges-sur-Yonne (89), quelques kilomètres au-dessus de Clamecy. Dans les différents actes trouvés, le nom est orthographié « Moroche » et les personnes signent également « Moroche » (à part un qui semble signer « Morache »). Par exemple au mariage d’Étienne RAVEAU et Anne Geneviève MOROCHE, fille de Martin MOROCHE, en 1778 à Coulanges :

Signatures "Moroche" / "Morache" à différent endroits d'un acte de mariage (Coulanges-sur-Yonne - 1778 - 5 Mi 313/2 - AD89)
Signatures « Moroche » / « Morache » à différent endroits d’un acte de mariage (Coulanges-sur-Yonne – 1778 – 5 Mi 313/2 – AD89)

 

Puis après quelques recherches et une aide des relevés de Gennièvre, je trouve l’acte de mariage de mes ancêtres Martin MOROCHE & Anne SURUGUE en 1757 : retour à Clamecy (voir l’acte en ligne). Le rédacteur de l’acte (visiblement le curé de Clamecy, une plus grosse ville que Coulanges) orthographie « Morache » :

Le nom écrit "Morache" à différent endroits d'un acte de mariage (Clamecy - 1757 - 4 E 79 art. 10 - AD58)
Le nom écrit « Morache » à différent endroits d’un acte de mariage (Clamecy – 1757 – 4 E 79 art. 10 – AD58)

Mais les concernés signent « Moroche » :

Signatures "Moroche" à différent endroits d'un acte de mariage (Clamecy - 1757 - 4 E 79 art. 10 - AD58)
Signatures « Moroche » à différent endroits d’un acte de mariage (Clamecy – 1757 – 4 E 79 art. 10 – AD58)

 

Tantôt, un curé retranscrit probablement plus fidèlement (« Mourauche ») la prononciation d’un nom qu’il n’a pas l’habitude de croiser, dans cet acte de baptême d’une fille de Martin MOROCHE en 1762 à Clamecy (voir l’acte entier) :

Orthographe du nom de "Martin Mourauche" dans un acte de baptême (BMS Clamecy - 07/05/1762 - 4 E 79 art. 11 - AD58)
Orthographe du nom de « Martin Mourauche » dans un acte de baptême (BMS Clamecy – 07/05/1762 – 4 E 79 art. 11 – AD58)

 

Je n’ai pas encore eu l’occasion de remonter plus dans le temps pour trouver la forme originelle du nom, si tant est que ce soit possible. Mais je suppose que ce patronyme provient du lieu de Moraches, qui devient Moroche voire Mouroche (roulez le R, siouplé) prononcé à la nivernaise. L’article Wikipédia consacré à ce village le précise d’ailleurs :

Moraches (en nivernais Mourâche) […]

Pour terminer, voici le nom d’une épouse (peut-être une cousine d’un ancêtre) tel qu’écrit dans un acte de mariage à Surgy en 1758 (voir l’acte en ligne) trouvé lors de recherches parallèles. Le rédacteur lui-même semble hésiter sur l’orthographe entre « Mourôche » (tel que prononcé par la famille ?) et « Moroche » (à noter que les présents signent « Moroche ») :

Agathe Mourôche ou Moroche ? (BMS Surgy - 07/11/1758 - 4 E 282 art. 3 - AD58)
Agathe Mourôche ou Moroche ? (BMS Surgy – 07/11/1758 – 4 E 282 art. 3 – AD58)

 

Vous avez d’autres exemples ? Partagez-les dans les commentaires !