Catégories
Archives en ligne

Mémoire des Hommes

Les archives militaires ne sont pas forcément les plus faciles à consulter (secret défense, etc.) lorsqu’on s’attaque à des périodes de moins de cent ans. Ce n’est pas le cas des fiches des « morts pour la France » qui sont très aisément mises à la disposition de tout un chacun sur le site du ministère de la Défense, dans le but « d’honorer la mémoire de celles et ceux qui ont participé ou donné leur vie au cours des conflits de l’époque contemporaine« . Pensée…

Direction Mémoire des Hommes
(http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/).

Le site propose en effet des bases de données de soldats morts au combat, selon cinq rubriques:
– Morts pour la France 1914-1918
– Aéronautique 1914-1918
– Guerre d’Indochine 1946-1954
– Fusillés Mont-Valérien 1939-1945
– Morts pour la France AFN 1952-1962

Vous recherchez des informations sur une personne ? il vous faudra déjà choisir l’une de ces bases en cliquant dans le menu sur la gauche. Une page de présentation de la base s’affiche, vous informant plus précisément du contenu général et du contenu des fiches (nom, prénoms, état-civil, conditions de décès, etc.).

Les outils du site manquent peut-être par moment de visibilité: pour aboutir au formulaire de recherche, il faut regarder en haut du cadre principal, juste en dessous de la marge blanche. Deux liens: présentation (vous y êtes) et recherche. Cliquez sur ce dernier pour… oui oui pour rechercher ! Cet outil de recherche est quant à lui plutôt clair, il y a même un lien vers une aide.

mdh_recherche.jpg

Une fois les renseignements dont vous disposez (nom, prénom, date ou lieu de naissance) renseignés, cliquez sur le bouton « lancer la recherche » pour accéder aux résultats. Parfois, on a l’impression qu’il ne s’est rien passé… mais en fait regardez bien, juste au dessus du formulaire de recherche, une ligne en gras: « Aucune réponse ne correspond à votre recherche« , pas très visible au premier coup d’oeil.

mdh_aucune.jpg

Les résultats tombent (parfois sur plusieurs pages) et vous n’avez plus qu’à cliquer sur le nom (en gras) pour accéder à la fiche qui vous intéresse.

Le contenu de ces fiches diffère donc selon laquelle des bases vous consultez. De façon globale on y trouve les nom et prénoms des soldats, leur grade, matricule et corps d’appartenance au sein de l’armée. Autre élément fort utile pour le généalogiste arboricole : l’état-civil du soldat c’est à dire ses dates et lieux de naissances et décès. Facile ensuite de retrouver son acte de naissance ! Enfin dans ce cas, le site du ministère de la Défense ne vous sera plus très utile…