Des Racines et des Êtres

Blog généalogique de Raphaël Piéchaud

Identifier sur vos vidéos…

C’est vrai, cela peut paraître bête à dire mais pour les vidéos se pose le même problème que pour les photographies : l’identification des protagonistes, lorsque plus personne ne sait les reconnaître. Vous avez fait de belles vidéos en famille, mais quand vos petits-enfants les regarderont, sauront-ils encore qui est dessus, en quels lieux et pour quelles raisons ?

Là où il est possible de simplement annoter un cliché, s’agissant d’une image fixe sur un support physique, il est au contraire plus difficile d’inscrire des mentions sur une vidéo.

Voici quelques petites idées pour permettre aux générations futures d’identifier les personnes présentes sur une vidéo et dans quelles circonstances :

  • Inscrire un titre, une date et les noms de personnes sur l’étiquette de la K7 / du DVD :
    avantages : simplissime et rapide.
    inconvénients : si la vidéo montre plusieurs personnes, il est difficile d’indiquer précisément sur une simple étiquette qui est qui.
  • Titrer de la séquence vidéo dans le camescope de la séquence vidéo : cette fonction, présente sur la plupart des camescopes et sur certains magnétoscopes, permet de donner un titre à une séquence avec en général la possibilité de lui assigner la date et l’heure de prise de vue.
    avantage : si vous faites une copie analogique de la vidéo, les informations seront conservées d’un support à l’autre.
    inconvénients : il n’est pas toujours possible d’écrire une longue description, et comme pour le système de l’étiquette ce n’est pas toujours un système pratique pour décrire qui est qui à chaque nouveau plan.
  • Titrer le fichier s’il s’agit d’une vidéo sur votre ordinateur.
    avantages : simple et rapide.
    inconvénients : les mêmes que précédemment (pas assez précis).
  • Sous-titrer [1] la vidéo. Pour un DVD ou une fichier vidéo sur ordinateur, c’est une solution pratique et infaillible : avec un logiciel vous créez des sous-titres indiquant en temps réel le nom des personnes ou des lieux présents à l’écran.
    Pour créer des pistes de sous-titres, il existe un outil très simple et complet, légalement gratuit qui plus est : Subtitle Workshop (téléchargeable ici par exemple) permet de visionner la vidéo et de taper en même temps les sous-titres. Il vous faudra ensuite utiliser un logiciel pour incruster le fichier de sous-titres dans votre fichier vidéo : Ripp-it After Me (RI4M) est une solution efficace même si pas toujours aisée à manipuler. Des tutoriels sont facilement trouvables sur la toile pour expliquer le fonctionnement de ces logiciels..
    avantages : cette solution permet d’afficher précisément et à chaque nouveau plan le nom des personnes à l’écran, ou toute autre information utile (lieu, date, etc). Les personnes qui visionnent la vidéo sur support DVD peuvent choisir d’afficher ou pas les sous-titres comme pour un film en version originale.
    inconvénients : une solution fastidieuse à réaliser si le film est long et que les personnages changent beaucoup puisqu’il faudra taper de nombreux sous-titres, d’autant plus qu’elle demande une certaine habitude du maniement des logiciels d’ editing vidéo et dvd et impose souvent de créer un nouveau support (nouvelle copie du DVD avec la piste de sous-titres, etc.). Autre souci : à terme, les supports évoluant tellement rapidement, est-ce que votre DVD arrivera dans les mains de vos successeurs dans 20 ans ou bien sera-ce un blue-ray, un superDVD, etc ? dans ce cas, le transfert d’un support à l’autre aura-t-il conservé la piste de sous-titres ? une contrainte technique à prendre en compte dans vos futures copies de vidéos.

Quoiqu’il en soit, si vous avez des films anciens pensez dores-et-déjà à noter les noms de chaque personne et lieu, en vous faisant aider si vous ne connaissez pas tous les visages.

Notes

[1] Pour lire ce que Louis Piéchaud, chroniqueur au Figaro Littéraire, pensait en 1952 du terme « sous-titre », cliquez-ici.


Poursuivez votre lecture

Avant, j’avais écrit :
Après, j’ai écrit :

Publier un commentaire à propos de cet article