Des Racines et des Êtres

Blog généalogique de Raphaël Piéchaud

L’Orne ? P’t’et’ ben qu’oui… p’t’et’ ben qu’non…

C’est même non dans l’immédiat : les archives de l’Orne ne sont à nouveau plus en ligne et ce pour quelques semaines. La charge du serveur et les frustrations ouvertement beuglées par certains semblent avoir eu raison du service en test.

Selon le communiqué publié sur le site de l’Orne, cette fermeture temporaire permettra de générer les images de prévisualisations des pages de registres (traitement d’un mois sur le serveur), mais également de tester les capacités techniques du serveur et de la bande passante. Il est ainsi prévu d’augmenter cette dernière si l’accès aux documents se révèle toujours trop long !

Pour reprendre la question des archives en ligne et des enjeux en terme d’image et de communication institutionnelle (Lire le billet Archives en ligne et communication institutionnelle.)), on dirait bien que cette mise en ligne avortée aura causé du tort à l’image des archives ornaises. Un paquet d’utilisateurs mécontents aura, très souvent injustement, déversé sa bile sur le système mis en place, le logiciel de visualisation, etc.

Pourtant le directeur des Archives de l’Orne aura fait des efforts visibles pour signaler sur le site la surcharge des débuts, et pour indiquer sur quelques listes de discussions et forums les raisons du choix du logiciel Gaïa, en terme de gestion globale documentaire, mais aussi en terme de coûts pour la collectivité ornaise. Je suppose qu’il aurait fallu mettre en avant plus clairement ces avertissements, car il existe visiblement un grand nombre de frustrés qui ne les ont pas lus.

Monsieur Grognon

Je constate ainsi qu’il ne faut pas s’attendre à obtenir les encouragements de certains généalogistes : incapables de considérer la chance d’avoir un accès aux archives en ligne, ils voudraient que tout soit disponible sans délai et en adéquation exacte avec leurs attentes déconnectées des réalités locales et budgétaires.
Il faut dire que l’Orne est le premier département de mes recherches qui mette son état-civil complet en ligne. J’avais tellement attendu, que patienter même quelques minutes pour afficher les images des registres me paraissait largement acceptable comparé au service rendu.

Je propose donc une solution radicale lors de la prochaine mise en ligne des archives de l’état-civil : les mécontents chroniques auront interdiction de se connecter tant que le site sera en période de rodage. Les autres auront un compte d’accès avec mot de passe.
Les premiers n’auront qu’à attendre les améliorations de vitesse qu’ils réclament. Les seconds pourront profiter d’une bande passante passablement allégée.

Raphaël, propulseur de solutions 2.0 !


Poursuivez votre lecture

Avant, j’avais écrit :
Après, j’ai écrit :

14 commentaires

  1. maiwennb dit :

    loool… ça, pour avoir une bande passante allégée, tu en auras une ! vu le nombre de grognons !

    Le directeur des AD communique très bien sur la situation. Malheureusement il y a en face une population légèrement râleuse et qui semble oublier une des vertues nécessaires à la généalogie… be patient. On va finir par croire que les jeunes sont plus patients :D

    Le seul truc c’est que je pense qu’il y a suffisamment d’AD en ligne pour avoir une estimation de la puissance du serveur nécessaire. Et c’est dommage que les AD61 s’en prennent plein la tête à cause de quelques erreurs stratégiques.

    Je suis venue, j’ai tenté, j’ai été vaincue… I’ll be back.

    Bref, aujourd’hui j’attends deux mises en ligne annoncées et repoussées : les AD 61 et les AD 56 (de plus en plus imminent). Qui va gagner ? peu importe, j’ai pas mal de boulot en ce moment, alors c’est mieux comme ça lol. Quoiqu’il en soit, je crois que je vote Archimaine.

    J’aurais droit à un accès avec mot de passe moi ? Pleaseeeeeeeeee

  2. Raphaël dit :

    Attention tu parles avec un ex étudiant en communication! Le directeur des AD communique bien. Mais il faut aussi prendre en compte la cible. Et apparemment, la cible des archives qui se mettent en ligne ce sont une grande part de généalogistes (?) grognons.
    Quand tu vois le nombre de gens qui s’étonnent que le serveur soit lent alors qu’il y avait un avertissement en plein sur la page d’accès aux archives numérisées… Pour carricaturer, il aurait carrément fallut mettre le message « serveur être lent car site devoir gérer important afflux temporaire » en gros avec deux options : « j’accepte à mes risques et périls mais je suis content » ou « je refuse et je préfère attendre encore 1 mois que ça aille mieux« .

    Mais tu as raison à propos des autres archives en ligne : il aurait peut-être mieux valu que les AD61 demande un avis auprès d’autres AD : peut-être l’ont-elles fait ? Le directeur explique qu’étant donné le coût d’un serveur dédié, le CG a préféré attendre que la surchauffe du début passe. Peut-être que les capacités actuelles de bande passante seraient suffisante pour une utilisation normale ?

    Sinon, pour Archimaine… très honnêtement oui ! entre Gaïa et Archinoë, y’a pas photo, Gaïa a du chemin à faire. Mais en terme de coût et d’infrastructure, le direteur des AD61 a très bien défendu son projet et son moindre coût pour la collectivité. Puis Gaïa est censé évoluer pour la consultation des images numérisées… pari d’avenir j’te dis !

    Ou bien l’ensemble des conseils généraux s’unissent et rachètent Archimaine : gestion centralisée, moindre coût, archives qui vont vites, tout le monde est content ! comment ça Archimaine n’est pas d’accord ? :-p

  3. Raphaël dit :

    Le directeur des AD61 répondait ceci à la question d’un utilisateur (réponse postée en commentaire sur le Blog de Geneanet):

    « Nous avons attentivement observé ce que font les autres départements. La plupart d’entre eux ont fait le choix de la location d’un service auprès de la société Archimaine, qui assure l’hébergement et la liaison. Cette solution, compte tenu du poids de nos images, constituerait une dépense de 20 à 30 000 euros pour le Conseil général. Nous avons fait le choix d’utiliser le logiciel Gaia, logiciel développé par le Département de la Seine-et-Marne qui équipe 15 Archives départementales, dans la mesure où il gère l’ensemble de nos besoins. La mise en ligne ne constitue aucune dépense supplémentaire, ce module faisant partie du « pack » Gaia. Nous sommes le premier département du groupe à nous lancer dans l’aventure, et les problèmes constatés font l’objet d’un traitement rapide de la part des informaticiens.« 

    En fait, je crois que y’a deux questions qui se posent :
    1. La remise en ligne des AD de l’Orne sera-t-elle exempte de fausses notes ?
    2. Le prochain département qui mettra ses archives en ligne sous Gaïa aura-t-il les mêmes soucis au départ ?

    Après mûre réflexion vu que tu fais ouvertement de la pub pour Archimaine, je ne sais pas si tu auras ton mot de passe pour Gaïa… ahahahah !

  4. papy vannier dit :

    ce n’est pas bon aujourd’hui…ben p’tetre que demain ça ira mieux.
    bravo pour les débuts,et la gloire a un prix: LA PANNE !
    nous attendrons des jours meilleurs, au fait:c’est pour quand?
    Prévoyez une adresse directe, car pour le moment c’est plutot la galère.
    Merci des efforts réalisés pour les généalogistes.

  5. Eden50 dit :

    Bonjour,
    Nous sommes le 20 février,cela fait 3 mois que les archives ont fermées de nouveau pour divers problèmes.Il s’agissait de quelques semaines…Quand vont-elles enfin réouvrir définitivement.Merci à tous.

  6. Raphaël dit :

    Effectivement Eden, je pense que la direction des archives du 61 aurait tout à gagner à annoncer régulièrement les évolutions et à tenir informés les visiblement très nombreux généalogistes impatients. Surtout que le message d’information initialement affiché en novembre ou décembre est aujourd’hui pleinement obsolète en terme de fraicheur…
    C’est dommage car cette mise en ligne a beaucoup d’atouts (elle est très demandée, la qualité et la résolution des numérisations sont exemplaires, les projets de documents en ligne ne semblent pas se limiter à l’état-civil…) mais la pression créée par cette attente aveugle risque d’aboutir à beaucoup de mécontentement si des défauts subsistent :-(

  7. alsacexl dit :

    Bonjour, Je lis qu’il y a des généalogistes grognons, certes, Je remarque que la qualité d’un généalogiste c’est la patience, certes.
    Mais quant vous promettez d’aider quelques retraités qui n’ont pas internet, quant vous mêmes vous voyez que vous devez dire à ces personnes « Les archives de l’Orne » ne sont plus en ligne! Et que le temps passe, un temps de recherche précieux (ou je dis qu’à ce moment la droit à nous d’être patient, et persévérent), et que rien ne vient en considérant que ces gens vous ont aidés et que vous savez que vous pouvez les aider d’après des « promesses » des AD de l’Orne, excusez moi que l’on soit « grognons » mais quant on dit que l’on va faire quelque chose en temps et en heure, déjà les AD de l’orne étaient en retard vis à vis de leur promesse de lancement (nous nous ne nous attendions pas à ce qu’ils soient mises en ligne), donc bonne surprises devant ces promesses, après on obtient des téléchargements peux fluides, certes, mais c’était mieux que rien!
    Autant il est peut être pénible pour le directeur des AD de l’orne de recevoir des avis de mécontentement, mais nous, généalogistes amateurs, qui nous interressons au passé de famille qui nous touches pour telles ou telles recherches, nous travaillons pour autruis et gracieusement dans la seule ambition de s’enrichir culturellement! Et aussi pour soulager ceux qui seraient devant des questionnnements sans connaître l’informatique! Aujourd’hui c’est pas grave que des retraités ne puissent pas se déplacer, ou qu’ils ne pourront pas avoir connaissances de leurs histoires légitimes! C’est pas grave si des généalogistes passent pour des menteurs quant ils voudraient faire plaisir à ceux qui les ont aider, c’est pas grave, le généalogiste est pascient même si certains d’entre eux n’ont plus les moyens financiers ou physiques pour se déplacer!
    C’est pas grave, il est plus facile de mettre ça sur le dos des « grognons »!
    Mais comment ont faits les AD de l’Eure, des Côtes d’Or qui sont remarquables? Don le dernier va jusqu’à nous offrir les numéros de matricules d’aïeux! Stupéfiant! Pourquoi L’Orne n’a pas t’elle suivie les mêmes logiciels que les deux autres cités?
    Nous sommes dans un pays sois disant « riche » sur le plan culturel, mais dès fois je me dis que certains territoires cherchent à ne pas la partager en négligeant que les chercheurs peuvent se déplacer de très loin, ce qui coûte à la fois en essence (ou diesel, maintenant on peut le dire) donc aussi bien pour la nature que pour le porte monnaie, sans oublier la fatigue! J’ai l’impression que certains directeurs d’archives (et la je ne parle pas pour l’Orne) ne voient pas la portée de l’importance qu’offre les recherches historiques même si ce sont de modestes amateurs qui le font.
    Mais bon…
    En tout les cas merci pour les archives de l’Eure et des Côtes d’or, c’est du très bon boulot.

  8. maiwennb dit :

    Amen…

    Je n’avais point vu que ton post avait suscité autant de commentaires !
    Bon j’ai une mauvaise nouvelle… Gaïa is almost dead (j’ai mes sources…)…

  9. Raphaël dit :

    Mais c’est tout l’art du blog ! la polémique attire et fait toujours réagir !
    Concernant Gaïa, ça devient du coup inquiétant ! le logiciel n’a pas supporté la charge des serveurs ornais ? lol
    J’imagine qu’on va donc attendre encore un peu pour l’arrivée de l’Orne. Je vais finir par demander à ce qu’on me rembourse !!!
    Tiens, tape « gaia orne » dans Google… j’te bats ! :-)

  10. Raphaël dit :

    Pour le Marcel Proust alsacien à la recherche du temps de recherche précieux perdu :
    À qui vous adressez-vous ? Vous n’êtes pas sur le site du CG de l’Orne, vous êtes sur le blog d’un particulier. Et je ne suis même pas Ornais…
    J’entends parfaitement vos remarques sur le temps d’attente et l’absence d’information et je partage votre avis (si je l’ai soigneusement compris) : il est vrai que l’attente se fait longue et que, le projet étant lancé depuis plusieurs semaines, il serait agréable d’être tenus au courant, notamment parce que l’avertissement placé sur le site des AD est amplement obsolète.
    Concernant le reste, les AD de l’Orne ont des soucis évidents avec cette mise en ligne, et probablement avec toute la chaîne documentaire interne si le logiciel Gaïa capote effectivement. Il ont des moyens et possibilités que je ne connais pas. Je ne puis donc vous éclairer, ni vous dire s’ils sont bons ou mauvais. Ni s’ils sont gentils ou pas avec les retraités ou bien avec les gens qui roulent à l’éthanol plutôt qu’au super.
    J’espère simplement comme vous que des informations, bonnes ou mauvaises, arriveront vite. Pour le reste, je vous propose de contacter directement les AD, ainsi que MM. Attali et Borloo pour les questions de porte-monnaie et de diesel.

  11. maiwennb dit :

    mdrr ! tu me bats sur toute la ligne avec les archives de l’Orne… je m’en remettrais !

  12. alsacexl dit :

    A Raphaël:

    Bonjour (re)

    1) J’ai déjà, à plusieurs reprises contacté les AD de l’Orne pour savoir ou ils en étaient.
    2) J’ai même proposé à mr Borloo un plan de créations d’emplois au sujet de la recherche généalogique pour les citoyens et citoyennes de ce pays, mais rien en retour malgré une étude faite ascidument. Mais rien…
    3) Je sais que je suis sur un site de particulier et, c’est pourquoi je JUSTIFIAIS les grognes qui peuvent en découler et pire, aprendre des décès de gens qui n’auront pas eux de satisafctions au sujet de leur passé m’attriste quelques peux, (LE DECE DE GENS QUI NE SERONT JAMAIS CA VOUS TOUCHE PAS?) et en ce sens Marcel Proust n’a rien à voir ici. La recherche du temps perdu, vous le comprendrez bien, et j’insiste, concerne un gâchis, oui des fois j’ai l’impression que tout élans constructifs et partageur fait rire aujourd’hui! Je me souviens adolescent, il y avait plus des personnes qui pouvaient concevoir quelques projets et aller jusqu’au bout, je ne dis pas ça pour vous, mais vis à vis, et j’insiste la dessus, de certaines GESTIONS (administrative? A force on sait plus) qui promettent non pas depuis quelques semaines mais se comptent désormais en année!
    5) Comme le dit maiwennb, je serais de son avis que Gaia est mort, je me souviens avoir appelé en janvier (c’est pour dire!), et on m’a dit textuellement, il y en aura pour un mois!
    Hors nous sommes en Mars! Même si cela, à vos yeux ne m’est arrivé qu’une fois, et bien non, cela m’étais arrivé bien avant! Rappelez vous bien ce qui était promis en 2007, le lancement premier semestre! résultat, ce fut vraiment à la fin de 2007! Pour moi il n’y a plus rien à attendre de l’Orne, d’autant plus qu’avec la crise, les budgets seront serrés, et la connaissance de nos aïeux ou ceux à qui ont peut offrir une aide certaine risque de ce côté la tomber à l’eau. Sauf quant il s’agit de ne pas être en retard pour nos impôts!
    Vous imaginez vous? Tien on ne sait pas quant on va payer les impôts! Plutôt sympathique comme idée!
    Merci au concepteur de ce blog, qui j’espère aura put être lu par les principales interressé qui ont pour l’Orne certaines responsabilitées.

    Enfin amusons nous a parier, parions que l’Orne sera mise en ligne fin 2008 (et encore je suis optimiste)

    Je souhaites bon courage à tous les chercheurs de bonnes fois et merci encore pour l’existence de ce blog. Si j’ai des nouvelles vous en ferais part.

  13. Raphaël dit :

    Comme je vous le dis, j’entends parfaitement vos remarques sur le temps d’attente, et je comprends un peu mieux les autres remarques maintenant que vous donnez des précisions.

    Mais malheureusement, le fonctionnement, la budgétisation et les projets des archives en ligne, pour tous départements, restent tout de même assez flous. Ce en quoi, à mon sens, il est difficile de critiquer un projet départemental de mise en ligne, surtout si on compare les efforts faits par l’Orne par rapport à ceux de la majorité de départements qui n’a pas encore fait de mise en ligne.

    Ce que je m’autoriserai donc à critiquer ici, c’est ce qui découle de ces projets de mise en ligne : la justification surprenante d’archives payantes pour l’Hérault (qui seront finalement gratuites!) et l’absence d’information et de communication de la part des AD de l’Orne alors que le projet connaît un retard surprenant (qui dit retard dit souvent surcoûts). Et dans les deux cas, une potentielle mauvaise image auprès des généalogistes, des administrés, etc.

    Ce pourquoi je me permet de dire qu’il y a des grognons, qui se plaignaient non pas du retard, mais de la mise en ligne en elle-même. Certes les AD en ligne de l’Orne n’étaient pas bien rapide, mais tout le monde s’est jeté dessus au même moment, le ralentissement temporaire était logique. J’ai tout de même réussi à trouver sans gros problème un certain nombre d’actes.

    Je comprends du coup votre position périlleuse vis à vis des gens à qui vous aviez promis des recherches sur Internet. Mais enfin, il y a aussi beaucoup de gens qui décèderont avant la mise en ligne des archives de plein d’autres départements. Beaucoup de bénévoles acceptent de faire des recherches aux AD de l’Orne à Alençon, d’autres font des numérisations ou des dépouilements : c’est une autre solution de recherche, et chacun peut se rendre utile à son niveau de compétences.
    Ce qui m’amène également à vous rappeler qu’en se contentant des archives paroissiales et d’état-civil en ligne, les personnes que vous aidez n’en sauront pas forcément beaucoup sur leur passé, à part des noms, des lieux et des dates. Vous le savez aussi bien que moi : la généalogie ce sont aussi beaucoup d’autres archives, qui elles ne sont pas toujours en ligne.

    Enfin, les retards sont fréquents : à la limite, l’Orne aurait mieux fait de ne rien annoncer du tout et de se mettre en ligne en parfait état… en 2009 ? :-)
    Je réitère : si les grognons de la première mise en ligne avait laissé la place à ceux qui se satisfaisaient du service en l’état, ces derniers auraient pu profiter d’un service plus rapide. Et les grognons auraient attendu un peu plus que le service s’améliore pour une surcharge d’utilisateurs ! La vie me parait si simple parfois…

    (Pour précision : je suis le rédacteur de ce site)

  14. maiwennb dit :

    Il semblerait que ce soit de nouveau au programme pour fin avril :
    http://blog.geneanet.org/index.php/

Publier un commentaire à propos de cet article