Catégories
Vie des ancêtres

Historique du 95è Régiment d’Infanterie : Campagne 1914-1918

11 novembre oblige (je sais, c’était hier), je me disais qu’il fallait marquer un peu le coup. Je ne savais pas trop comment. Depuis l’ouverture de ce blog et les quelques billets sur mon arrière-grand-père Robert Bourbon, j’ai eu l’occasion d’échanger avec diverses personnes, comme moi à la recherche d’informations pour en savoir plus sur leur ancêtre poilu.

Robert Bourbon était capitaine dans le 95ème régiment d’infanterie. Parmi photos et documents le concernant, j’étais tombé sur un livret intitulé Historique du 95ème Régiment d’Infanterie : campagne 1914-18.

Couverture Historique du 95è Régiment d'Infanterie (1914-18)

Comme quelques personnes me demandent régulièrement d’où vient ce document et ce qu’il contient, plutôt que de faire des envois individuels, autant le mettre à la disposition de tous, une fois pour toute. Outre le récit des diverses batailles auxquelles a participé le 95è, on trouve à la fin de ce livret une liste nominative des officiers et soldats tués à l’ennemi.

J’ai scanné le tout au format PDF, en plein-texte (permet de faire une recherche sur un nom par exemple). C’est du lourd (22 Mo pour 44 pages) mais je vous ai fait ça proprement.
J’ai entièrement conscience que cet ouvrage n’est probablement pas libre de droit. Donc si cette mise en ligne dérange un éventuel ayant-droit, je suis prêt à la retirer. En même temps, en l’absence d’auteur identifié, dur de les trouver ces ayants-droit !

Historique du 95ème Régiment d’Infanterie (Campagne 1914-18)
(PDF – 22,5 Mo)

Dès le début, la lecture donne une jolie image des élans positifs du départ à la guerre… Ça en devient presque beau :

Les préparatifs commencent immédiatement, les réservistes arrivent joyeux et confiants. Le 5 août, a lieu la revue de départ, et le 6 au soir, après un passage triomphal dans les rues de Bourges, le régiment s’embarque à Port-Sec, dans des trains pavoisés.

Pour compléter le tableau, de façon moins romancée mais probablement pas exempte d'(auto-)censure, je vous conseille de consulter les Journaux des Marches et Opérations (J.M.O.) qui ont été mis en ligne à l’occasion de ce 11 novembre (quelques jours avant pour être précis) [1].
Pour le fonctionnement du site et de la recherche de J.M.O., je vous invite à consulter l’article sur le blog de Généanet, qui est très complet.
On trouve évidemment en ligne le journal du 95ème Régiment d’Infanterie, avec le récit au jour le jour des actions et faits d’armes, mais aussi les chiffres des pertes humaines.

À propos de Robert Bourbon, au 29 octobre 1918 [2] :

Le Bataillon Delarue tient la crête militaire de la croupe N. de chapelle, depuis le chemin de terre N.S. chapelle – Recouvrance, jusqu’en 00.34 sur le chemin de terre E.O. passant par la Chapelle, où se fait la liaison avec le Régiment de gauche. Celui-ci est encore au Sud de la cote 91.
Les mitrailleuses de Banogne lui causent toujours beaucoup de mal, et rendent impossible toute circulation à la pointe O. de la croupe de Chapelle. Le capitaine adjudant major Bourbon est mortellement atteint, le sous-lieutenant Cotineau, de la 11è, très grièvement.

Je n’en saurai donc pas tellement plus ici sur les circonstances exactes de son décès, mais de document en document, on finit par cerner des éléments plus précis.

Extrait du Journal des Marches et Opérations du 95è RI

Je vous souhaite un joli mois de novembre et que la paix soit dans vos esprits.

Notes

[1] Ils sont toujours physiquement disponible aux archives militaires du fort de Vincennes (94).

[2] J.M.O. – 19 octobre 1918 – 27 avril 1919 – 26 N 670/8, vue 9.