Des Racines et des Êtres

Blog généalogique de Raphaël Piéchaud

Décès d’Adolphe Piéchaud : ma sérendipité me mène en Seine-et-Marne

La sérendipité est le fait de trouver ce que l’on ne cherchait pas. Grand papillonneur du net, j’ai encore eu la chance de constater à quel point le hasard fait parfois mieux les choses que moi.

En quête d’un lieu de décès

Je m’interrogeais depuis quelques années sur le décès d’Adolphe PIÉCHAUD (voir mon arbre), oculiste et médecin du Sénat, frère de mon trisaïeul Timothée PIÉCHAUD. Le livre de notices biographiques bordelaises Des hommes et des activités autour d’un demi-siècle donne le 28 septembre 1899 comme date de sa mort. Dans le dossier de Légion d’Honneur d’Adolphe, un mot rédigé et signé par Timothée PÉCHAUD et Palmyre PATROUILLEAU (née Piéchaud), ses frère et sœur, est probablement plus exact : « notre frère, décédé le 27 7bre 1899 » (voir l’image).

27 septembre 1899 donc ? Adolphe PIÉCHAUD demeurait à Paris à cette période mais impossible de mettre la main sur son acte de décès, même en essayant chacun des 20 arrondissements aux Archives de Paris ! Ses proches parents demeurant à Bordeaux, j’avais tenté sans plus de succès une recherche dans les tables décennales.

De guerre lasse, je finis par me dire que le pauvre aura trépassé lors d’un voyage, ou bien dans un établissement de soin hors de Paris.

Je n’étais pas si loin.

Vole, papillon de lumière…

Pour en venir à la sérendipité, j’ai trouvé aux Archives de l’APHP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris), la fiche d’externe/interne de Timothée PIÉCHAUD qui a fait une partie de ses études de médecine à Paris. En 1878 il est interne à l’hôpital Necker dans le service du Dr Broca. S’agirait-il du réputé Dr Paul Broca ? Je file sur la page Wikipédia de ce dernier pour vérifier s’il était à Necker en 1878. En l’absence d’information concluante, je flâne dans les liens externes en cliquant sur la page de Paul Broca dans la Banque d’images et de portraits de la Bibliothèque interuniversitaire (BIU) de Santé : j’y trouverai peut-être des photos du professeur avec ses internes ? Rien non plus de concluant mais l’idée me vient : et si je cherchais « piechaud » dans le moteur de recherche de la BIU Santé ?

Ce n’est pas Timothée que je trouve, mais bien Adolphe PIÉCHAUD, ou plutôt sa notice nécrologique. Avec enfin une première piste sur son lieu de décès. La Gazette Médicale de Paris nous raconte ainsi que :

M. le Dr PIÉCHAUD, médecin-adjoint du Sénat (…), vient de mourir en Seine-et-Marne où il était en vacances [1].

Ouf, il ne me reste qu’à consulter les registres de décès des 514 communes seine-et-marnaises (mise à jour 17 novembre 2014 : acte trouvé il y a quelques semaines par une de mes cousines : Adolphe est décédé à Claye-Souilly) ! Quoique j’ai tout de même gagné un portrait :

Portrait d'Adolphe Piéchaud dans la Gazette médicale de Paris (1899)

Pour aller plus loin :

Voir mon lien de parenté avec Adolphe PIÉCHAUD

  1. « Nécrologie : M. le Dr PIÉCHAUD (A.) [de Paris] » in Gazette médicale de Paris : journal de médecine et des sciences accessoires, 1899, série 11, n° 02, pp. 472-473 []

Poursuivez votre lecture

Avant, j’avais écrit :
Après, j’ai écrit :

13 commentaires

  1. Pas même un gentil titre de presse OCRisé qui aurait la bonté de t’indiquer son lieu de villégiature ?!

  2. Pas pour le moment :-/ Mais j’avoue qu’à part une recherche dans Google et Gallica avec les mots-clés correspondants, je n’ai pas cherché plus…

  3. Marine Pommereau dit :

    Bonsoir Raphaël,
    as-tu vu dans Gallica sur son décès, même s’il n’y a pas de nouvelle info:
    Le Temps : http://bit.ly/OYbLWS
    Le Figaro : http://bit.ly/1fYEswm
    Le Matin : http://bit.ly/1fFtHQU
    Journal des débats politiques et littéraires : http://bit.ly/1kvYWjC
    La Presse : http://bit.ly/1fFtGfX

    Au sujet de sa vie :
    Revue du monde catholique : http://bit.ly/1lxklZM
    Livre : http://bit.ly/1cs6cue

    Pour trouver son lieu de décès, peut-etre dans les archives des journaux de Seine et Marne ? A voir parmi la liste sur http://bit.ly/1mTzKoM mais en salle de lecture à Melun….

    Bon courage !
    Marine

  4. Merci beaucoup Marine, je t’embauche ! :)

    J’ai en effet déjà creusé sur Gallica, glanant de nouvelles informations de ci de là mais pas encore sur le lieu précis de décès :)

    Merci pour la liste de journaux seine-et-marnais, je vais regarder de plus près, ça peut être utile.
    Un cousin a un ensemble de lettres envoyées par Adolphe Piéchaud, nous y trouverons peut-être mention de ce lieu de Seine-et-Marne.
    Ce n’est pas une information bloquante, mais ma psycho-rigidité généalogique est là :)

  5. GABRIELLE dit :

    Bonjour,

    – Normalement, si vous avez un caveau de famille, en espérant qu’Adolphe a bien été rapatrié, le Conservateur du Cimetière possède tous les mouvements, entrées et sorties. Il sait d’où viennent les corps qui lui sont confiés.

    – Vous pouvez vous inscrire sur un forum du 77 et poser votre question.
    Ou sur le site fr.rec.genealogie
    https://groups.google.com/forum/?hl=fr#!forum/fr.rec.genealogie

    – Vous pouvez adresser un mailing à toutes les communes du 77 (voir les modalités avec La Poste)

    Bon courage
    Amicalement
    Gabrielle

    • Merci pour ces informations, Gabrielle !

      Je vais me renseigner pour le caveau, ça peut-être une piste intéressante. Pour le reste, comme ce n’est pas un élément bloquant, j’attendrai plutôt de tomber sur un document ou un article mentionnant ce lieu de décès (possible que ce soit dans des papiers de famille) plutôt que de me lancer dans un mailing aux 500 communes. Mais c’est une bonne idée !

  6. GABRIELLE dit :

    Bonjour,

    Sur la Base Léonor, j’ai consulté son dossier :
    http://www.culture.gouv.fr/LH/LH180/PG/FRDAFAN83_OL2151033V001.htm
    c’est un homme admirable par sa générosité.

    Pour mon arrière grand-père j’ai découvert ses date et lieu de décès sur sa Feuille Matricule aux AD. C’est vrai, il était plus jeune et sans doute réserviste mais on peut toujours essayer.

    Bonne chance
    Amicalement
    Gabrielle

  7. Yves GREGOIRE-libraire dit :

    dans « La Médecine Populaire » du 8 février 1883
    article sur 2 pages signé J.A.Auriol « Le Docteur Piéchaud »
    portrait pleine page noir et blanc de Coll-Toc

  8. Sébastien D dit :

    Alors, avez-vous avancé sur le lieu de décès de votre parent ? Je pensais à cela : s’il était en vacances dans la Seine-et-Marne et d’après les goûts de l’époque, il y a des chances pour qu’il fut en villégiature sur les bords de la Marne ou de la Seine et je commencerais mes recherches par les communes les bordant. Bonne recherche !

    • Bonjour Sébastien.

      En effet nous avons finalement avancé : une cousine a trouvé le lieu du décès (Claye-Souilly) en consultant l’ensemble des tables de décès de Seine et Marne à la date que nous avions déjà trouvée. Il est décédée chez un médecin de ses amis :)

      Merci tout de même pour vos suggestions !

Publier un commentaire à propos de cet article