Catégories
Insolite Portraits de famille

Décès d’Adolphe Piéchaud : ma sérendipité me mène en Seine-et-Marne

La sérendipité est le fait de trouver ce que l’on ne cherchait pas. Grand papillonneur du net, j’ai encore eu la chance de constater à quel point le hasard fait parfois mieux les choses que moi.

En quête d’un lieu de décès

Je m’interrogeais depuis quelques années sur le décès d’Adolphe PIÉCHAUD (voir mon arbre), oculiste et médecin du Sénat, frère de mon trisaïeul Timothée PIÉCHAUD. Le livre de notices biographiques bordelaises Des hommes et des activités autour d’un demi-siècle donne le 28 septembre 1899 comme date de sa mort. Dans le dossier de Légion d’Honneur d’Adolphe, un mot rédigé et signé par Timothée PÉCHAUD et Palmyre PATROUILLEAU (née Piéchaud), ses frère et sœur, est probablement plus exact : « notre frère, décédé le 27 7bre 1899 » (voir l’image).

27 septembre 1899 donc ? Adolphe PIÉCHAUD demeurait à Paris à cette période mais impossible de mettre la main sur son acte de décès, même en essayant chacun des 20 arrondissements aux Archives de Paris ! Ses proches parents demeurant à Bordeaux, j’avais tenté sans plus de succès une recherche dans les tables décennales.

Catégories
Portraits de famille

Un portrait peint miniature de Jean-Baptiste Nicolas Desgroux

Je vous parlais il y a quelques jours de mon ancêtre Jean-Baptiste Nicolas DESGROUX (sosa 246), probablement plus communément dénommé Jean-Baptiste Desgroux. Cela fait déjà quelques années que nous avons trouvé, dans la maison de ma tante, ce mignon petit portrait peint (environ 5 à 6 cm de hauteur). Il est signé Daligny :

Portrait peint de Jean-Baptiste Nicolas DESGROUX

Au dos, cette mention courte mais salvatrice, dont je ne bénirai jamais assez l’auteur(e) :

Mention manuscrite au dos du portrait de Jean Baptiste DESGROUX

Mr Desgroux
grand père
maternel de
Mme Herminie
Fouilleul

Pour le moment, je sais encore peu de choses de Jean-Baptiste DESGROUX. Il vécut à Poix-de-Picardie (Somme) où il épousa Marguerite Adélaïde Julie BEUVIN et où naquirent leurs enfants. C’est également à Poix qu’il décède en 1813. J’ai une piste pour son baptême, peut-être à Mureaumont dans l’Oise, mais que je n’ai pas encore pu confirmer.
Selon les actes il fut meunier, adjoint municipal de Poix, et marchand épicier.

Catégories
Portraits de famille

Un nouveau portrait d’Adolphe Piéchaud

Grâce à ma gentille cousine, j’ai obtenu un nouveau portrait d’Adolphe Piéchaud (arbre), occuliste du Sénat et frère de notre arrière-arrière-grand-père Timothée Piéchaud. Elle m’a en en effet envoyé une photo de ce tableau, qui se trouvait auparavant chez mes grands-parents et que j’évoquais dans cette courte anecdote.

Portrait (peinture) d'Adolphe Piéchaud

Catégories
Portraits de famille Vie des ancêtres

Quelques nouvelles photos du capitaine Robert Bourbon

Il y a quelques mois, je publiais sur ce blog quelques photographies tirées de l’album de mon arrière-grand-père Robert Bourbon. Des photos prises durant le conflit 1914-18. Au dos de certains clichés, des surnoms, parfois des noms. Avec dans l’idée que des personnes en quête de ces noms finiraient bien par tomber sur mon blog.

Ce fut assez rapidement chose faite. Le sous-lieutenant Joseph Cassaing aura intéressé deux habitants de Lissac, son village natal en Ariège. L’un des deux, Michel Vidal, prépare en effet une exposition à partir des clichés tirés de l’album de Joseph Cassaing. Il y a quelques jours, il m’a gentiment fait parvenir un CD préparatoire, contenant les photos numérisées. Joli retour des choses, puisque sur certaines prises de vue on retrouve à son tour Robert Bourbon (à droite sur la photo ci-dessous).

Capitaine Bourbon et officiers tchécoslovaques

Un assez long voyage pour mon arrière-grand-père, sorti des tranchées sur papier argentique (à défaut d’en être sorti vivant…) pour sommeiller dans les Pyrénées pendant au moins 90 ans, avant de refaire surface récemment.

C’est maintenant à mon tour d’envoyer à M. Vidal les photos prises par Robert Bourbon. Et pour ça, rien ne vaut de perdre plusieurs soirées à essayer en vain de réinstaller le logiciel du scanner HP… Ce qui est enfin fait depuis dimanche dernier. Ouf, au travail !

Catégories
Portraits de famille

Les verrières des Cardez

Des portraits de famille un peu particuliers et sûrement très… « hagiographiés » :-)

Ferdinand Cardez et sa femme Eugénie Gizard firent don aux églises de Laroque (1886) et Cardan (probablement 1887), en Gironde, de verrières représentant saint Ferdinand et sainte Eugénie (oui le mécénat a de tout temps été de la communication institutionnelle !).
Il y a une certaine ressemblance (trouvé-je) entre le saint Ferdinand de Laroque et Ferdinand Cardez (je n’ai pas de portrait d’Eugénie Gizard pour juger) : c’est un peu le but de ce genre de dons, non ?

Ferdinand Cardez : le vitrail de Laroque et une photo

À gauche : saint Ferdinand sur la verrière de Laroque (vers 1886). À droite : Ferdinand Cardez (avant ou en 1901).

saint Ferdinand et les armoiries des Cardez sur la verrière de l'église de Cardan

À gauche : saint Ferdinand sur la verrière de Cardan. À droite : les armoiries de Ferdinand Cardez sur la verrière de Cardan.

Les fiches sont consultables sur la base Palissy (mobilier) du ministère de la Culture :
les verrières de l’église de Laroque
les verrières de l’église de Cardan

Les villages de Laroque et Cardan se trouvent à proximité de Rions, ville dont Ferdinand Cardez fut maire de 1974 à 1900 et où il possédait une propriété.