Des Racines et des Êtres

Blog généalogique de Raphaël Piéchaud

Les remarques de Maître (Pierre) André Couppel

J’ai finalement trouvé en ligne un document très intéressant à propos du livre de raison de Pierre-André Couppel (1712-1745) dont je parlais dans le billet sur les écrits du for privé. Et il s’agit là d’un excellent exemple des possibilités de recherches couplées entre Google Books et Gallica.

Comme je furette régulièrement dans Google Books pour voir si ne s’y cachent pas des livres parlant des familles que j’étudie, j’avais décidé le weekend passé de faire une petite recherche sur les Couppel, recherche que je me souvenais avoir lancé sans trop de succès il y a quelques semaines. Cette fois-ci je tombe sur ce livre, le Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne pour l’année 1915. Malheureusement, seuls des extraits de l’exemplaire numérisé sont disponibles, les trois ci-après : Extrait du Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne Extrait du Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne Extrait du Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne

Une petite recherche sur Gallica et, oh surprise !, on y trouve effectivement le Bulletin de la Commission historique et archéologique de la Mayenne. Il ne reste plus qu’à y chercher celui de l’année 1915 et à se rendre aux pages indiquées dans GoogleBooks : 428, 429, 430. On tombe sur un article d’Ernest Laurain [1] intitulé « Les remarques de Maître André Couppel » qui parle bel et bien du livre de raison de Pierre-André Couppel.

Fort peu nombreux sont aux Archives de la Mayenne les livres de raison que nous a légués l’ancien régime […]. En voici un […] que nous a laissé […] Pierre-André Couppel, notaire à Saint-Aubin-Fosselouvain. C’est un petit cahier de papier, mesurant 0 m. 17 sur 0 m. 13, comptant seize feuillets à peine, et commencé par les deux bouts.

En effet si d’un côté Pierre-André Couppel raconte brièvement les années 1735 à 1740, il entame de l’autre côté un livre de comptes succint : « […] prenant son cahier par l’autre bout, il y inscrit ses diverses recettes et ses dépenses ménagères« . Ce qui permet à l’auteur de l’article de nous donner quelques informations sur les dépenses et événements familiaux de Pierre-André, en plus de ses études et fonctions.
À en lire cet article, il s’agit donc bien du Pierre-André Couppel (1712 – 1745) qui m’intéressait, licencié en droit et bailli de la châtellenie de Saint-Aubin-Fosse-Louvain (53) parmi d’autres fonctions. Il était un cousin germain de mon ancêtre Pierre Couppel (1714 – 1777).

Ernest Laurain produit néanmoins plusieurs erreurs qui contredisent les documents paroissiaux que j’ai pu trouver.
Pierre-André est ainsi dit petit-fils de René Couppel sieur d’Hauteville, et fils d’André Couppel sieur de la Rousselière. Or, si Pierre-André, d’après son acte de baptême [2], est effectivement le fils d’André Couppel, il apparaît être le petit fils d’Etienne Couppel sieur du Bourg, si l’on en croit l’acte de mariage d’André [3], qui indique comme père, et donc aïeul de Pierre-André, « feu Ethiene Couppel sr du Bourg« . Toujours selon l’article, Pierre-André Couppel serait décédé en 1748. Pourtant l’acte d’inhumation trouvé en 1745 dans le registre paroissial de Saint-Aubin décline avec précision son identité laissant peu de place au doute : « Lonzieme jour du mois de novembre l’an [mil] sept cent quarante cinq par nous curé de Lesbois soussigné a été inhumé dans leglize dud. St Aubin le corps de maitre Pierre André Couppel [bailli] de la juridiction dud. St Aubin agé de [trente] trois ans dix mois décédé du jour d’hyer » [4].

Mais ce qui était plus inattendu, c’est la publication, par le bulletin, dans son intégralité (comptes exceptés) du livre de raison de Pierre-André Couppel ! Un document qui ne contient en fait pas d’informations généalogiques à proprement parler, mais un témoignage extrêmement intéressant historiquement : événements météorologiques (fortes tempêtes en 1735, forte neige un 16 mai 1740 !), poids des impôts, épidémie, famine, prix des denrées…

En attendant de consulter le document original (conservé aux archives de la Mayenne) pour vérifier le contenu et en lire le verso, voici déjà une aide précieuse ! Il ne reste plus qu’à attendre que Gallica 2 développe la recherche plein-texte dans tous les documents numérisés de Gallica, afin de faciliter encore plus ce type de trouvailles bienvenues.

J’ai extrait en PDF les pages de l’article que vous pouvez télécharger ci-après : E. Laurain – Les remarques de Maître André Couppel (PDF – 245 Ko)

Notes

[1] Chartiste et archiviste de la Mayenne selon le bulletin.

[2] 1er février 1712 à Saint-Aubin Fosse-Louvain (AD53 en ligne – Saint-Aubin Fosse-Louvain BMS 1712-1721 – Mairie – vue 2).

[3] 28 avril 1711 à Saint-Aubin Fosse-Louvain (AD53 en ligne – Saint-Aubin Fosse-Louvain BMS 1711 – 4 E 233/2 – vue 4).

[4] Acte daté du 11 novembre 1745 à Saint-Aubin Fosse-Louvain (AD53 en ligne – Saint-Aubin Fosse-Louvain BMS 1741-1746 – 4 E 233/4 – vue 96). Les mots entre crochets sont des reconstitutions personnelles suite aux coupures dues à la pliure dans la numérisation.


Poursuivez votre lecture

Avant, j’avais écrit :
Après, j’ai écrit :

Publier un commentaire à propos de cet article