Des Racines et des Êtres

Blog généalogique de Raphaël Piéchaud

Nouvelles mises en ligne pour les archives du Puy-de-Dôme : Collanges à Royat

Vous faites des recherches dans le Puy-de-Dôme et vous attendiez avec impatience la suite des mises en ligne de registres paroissiaux et d’état-civil ?

Les archives départementales viennent d’annoncer la livraison du second lot : les communes de Collanges à Royat.

Pour le dernier lot (de Saillant à Yssac-la-Tourette), la mise en ligne « reste prévue pour la fin de l’automne, ou pour les premières neiges de l’hiver« . Espérons qu’il neigera tôt cette année ;-)

Il s’agit toujours des séries du greffe. Pour ce qui est de la série communale, pas encore de date prévue : elle « se fera au fur et à mesure de [la numérisation des registres] et avec l’accord des maires des communes concernées« .

www.archivesdepartementales.puydedome.com


Poursuivez votre lecture

Avant, j’avais écrit :
Après, j’ai écrit :

4 commentaires

  1. maiwennb dit :

    Ouf, ils ne sont pas encore rendus à S, je peux garder quelques cheveux en contemplant le gouffre temporel qui cerne. A quand la téléportation que je ne perde pas 3 h dans les transports ?! je pourrais par exemple prendre le temps de consulter les actes d’Issoire… Ou blogger. Ou dormir plus. Ou … plein d’autres choses !

  2. Raphaël dit :

    Je te souhaite bien du courage en ce moment pour tes migrations pendulaires ! Tu as le temps de t’occuper durant les transports ou tu te déplaces en voiture ?

    Tu as des ancêtres à Issoire ? Parce que moi aussi : familles Brunel, Plantade, Bayle…

  3. maiwennb dit :

    T’inquiète, on va bien le trouver le cousinage, à Issoire ou dans l’Orne ;-)
    A Issoire (un bourgeon de cultivateurs pour le moment, qui ne demande qu’à grandir) : Malié, Debraye, Desribes, Mallet…
    Une batterie plus que défaillante et la foule ne m’incite pas à me surcharger de mon portable et partir en quête d’une hypothétique prise (je pars en général à la chasse d’une presque aussi hypothétique place assise) dans le train… Donc je m’occupe… en ruminant mon ras le bol de la perte de temps. Surtout quand je vois mon voisin de siège équipé d’un super logiciel de généalogie (sur Mac je pense, pas pu voir le nom) !

  4. Raphaël dit :

    Ben ça donne l’occasion de papoter avec ton voisin de siège de votre passion commune !

    Pour le moment je n’ai pas beaucoup creusé sur Issoire, d’autant plus que les archives sont pas mal lacunaires pour l’Ancien Régime… Et puis comme il y a deux parroisses sur la ville, ça complique un peu les choses.

    J’ai un Pierre Brunel né vers 1764 qui était aubergiste. Il a peut-être donné à boire à tes cultivateurs !

Publier un commentaire à propos de cet article