Catégories
Méthodes & Outils

Homonymie ou pas ? Vérifier l’identité d’un décédé grâce aux déclarants

On a l’habitude d’une certaine exhaustivité avec les informations contenues dans les actes d’état-civil depuis le XIXè siècle . À titre d’exemple, les actes de décès fournissent souvent, en plus du prénom et du nom du décédé : l’âge voir la date et le lieu de naissance, le nom de l’époux/épouse, la parenté éventuelle des déclarants. Des éléments qui permettent de confirmer l’identité de la personne recherchée et de s’assurer qu’on n’a pas affaire à un homonyme.

Évidemment, plus on remonte dans le temps moins les actes sont garnis, que ce soit pour le tout jeune état-civil de la fin du XVIIIè siècle ou pour les registres paroissiaux. C’est là qu’intervient l’enquête généalogique. C’est un peu plus long à analyser qu’un acte complet, mais ça donne toute sa saveur à la recherche d’ancêtres.