Catégories
Méthodes & Outils

Le calcul de parenté sur Généanet et GeneWeb

Pour les utilisateurs de Généanet (et donc de Geneweb, logiciel sur lequel se base le site), il y a une fonction assez simple à utiliser qui permet d’établir rapidement le lien de parenté entre deux personnes. On trouve bien sûr ce type de fonction sur la plupart des logiciels de généalogie.

Cet outil est très pratique quand vous consultez la fiche d’une personne qui se trouve être un ancêtre, sur l’arbre d’un membre de Généanet. Car il est toujours intéressant de voir s’il existe un lien de parenté avec le détenteur de l’arbre, et si oui de quelle nature.

Ça peut vous être utile, vous chers visiteurs de ce blog, si vous consultez la fiche d’un de mes ancêtres sur mon arbre Généanet, et vous apercevez qu’il s’agit d’un ancêtre commun. En faisant comme je vous l’indique, vous trouverez à coup sûr comment je descends de cette personne, et donc comment nous cousinons. N’est-ce pas tout simplement merveilleux ?

Admettons que vous soyez tombé sur la page d’Herminie Chambron. Descendez tout en bas de cette page jusqu’à l’encadré « Naviguer dans l’arbre » puis cliquez sur « Calcul de parenté » : Lien "Calcul de parenté" sur Généanet

Vous arrivez sur cette page qui vous propose de choisir la personne avec qui établir le lien. Normalement, dans notre exemple, mon nom est déjà pré-sélectionné car je suis le sosa n° 1, la souche de l’arbre (lourde responsabilité !) : Choix d'une personne avec qui établir la parenté

Cliquez donc sur OK pour voir le lien de parenté :

Raphaël PIÉCHAUD est un descendant à la 5e génération de Herminie CHAMBRON.

Vous pouvez également visualiser la branche qui relie les deux individus, avec toutes les personnes intermédiaires : Arbre illustrant la parenté entre deux individus

Évidemment, ça marche aussi si l’aïeul concerné n’est pas tout à fait mon ancêtre : je suis un neveu à la 4ème génération de Marie Nandrot (voir le lien sur l’arbre) : Lien de parenté entre Marie Nandrot et Raphaël Piéchaud

C’est donc très facile. À présent je vous laisse fureter sur mon arbre en ligne, et ne revenez pas ici avant d’y avoir trouvé un ancêtre commun !

Catégories
Mes recherches

Mise à jour de mon arbre en ligne

J’ai tout récemment mis à jour mon arbre sur Geneanet. Enfin ! Cette mise à jour s’imposait car certaines informations était encore un peu hasardeuses et il manquait de nombreuses sources.

Le plus important est que j’ai complété une partie de la branche Piéchaud – Lahens jusqu’au cours du XVIIIème siècle selon les familles. Je n’ai aucun mérite ce coup-ci à part celui de savoir lire : ces information me proviennent des mémoires de Louis-Guillaume Piéchaud (né en 1811 à Chéray, commune de Saint-Georges d’Oleron). Pour le moment c’est la seule source pour cette branche (c’est précisé dans l’arbre pour les personnes concernées) donc il reste à confirmer par les archives (LG Piéchaud cite certains actes et se base sur ses recherches généalogiques personnelles).

Zoup, mon arbre sur Geneanet : http://gw.geneanet.org/piechaud

Catégories
Mes recherches

Arbre généalogique en ligne

Ce billet publié au tout début de ce blog est désormais remplacé par la page Liste éclair.

Si vous souhaitez consulter mon arbre généalogique pour savoir si nous avons des feuilles (voire des branches) en commun, ou bien pour débloquer certaines de vos recherches (qui sait ?) , alors je vous invite à consulter mon arbre en ligne sur le merveilleux site Geneanet.

Mon arbre généalogique en ligne : http://gw.geneanet.fr/piechaud

Voici les principaux noms de famille répertoriés de mes ascendants (liste-très-éclair) et associés à leur principale localisation géographique :

mise à jour : 10 mars 2008

BEGUERIE (Soule – Pays-Basque)
BERTRAND (Puy de Dôme)
BESSEYRE (Auvergne)
BOURBON (Clamecy – Nièvre)
BRUNEL (Puy de Dôme)
CALHERIE (Auvergne)
CARDEZ (Doubs puis Gironde)
CHAMBRON (Orne)
CHANONAT (Auvergne)
CHIROL (Cantal)
COMBELLE (Montpellier puis Bordeaux)
COUPPEL (Mayenne)
Le CROSNIER / Le CRÔNIER (Maine / Normandie)
DELOUCHE (Île d’Oléron)
DESGROUX (Somme)
DOUAU (Gers)
ETELLIER (Île d’Oléron)
Le FIZELIER (Maine / Normandie)
FOUILLEUL (Orne)
FOYDON (Auvergne)
GIZARD (Quercy puis Bordeaux)
LAHENS (Gers puis Gironde)
LÉVÊQUE (Maine et Loire)
MASSON (Île d’Oléron)
MAUBRUN (Auvergne)
MOQUAY (Île d’Oléron)
NANDROT (Nièvre)
NUGIER (Auvergne)
PASSENAUD (Cantal puis Puy de Dôme)
PICHOT (Cantal)
PIÉCHAUD (Auvergne puis Île d’Oléron puis Gironde)
RICHARD (Auvergne)
ROUSSEAU (Maine / Normandie)
Le ROYER (Orne)
de la ROZE ou de LAROZE
TARDIVON (Nièvre)
THIERS (Puy de Dôme)