Catégories
Méthodes & Outils

Votre nom de famille dans le monde

Les Piéchaud n’auraient pas vraiment fait souche à l’étranger ! C’est en tout cas la conclusion facile qu’on pourrait tirer de l’application en ligne Worldnames du site PublicProfiler, citée hier sur Presse-Citron.net. Le site permet en effet de déterminer la répartition « mondiale » des porteurs d’un même patronyme.

Ci-dessous un montage synthétique de quelques infos que l’on peut trouver sur la page de résultats :

Synthèse de la répartition des Piéchaud dans le monde : la France

On ne trouve ainsi des porteurs du nom Piéchaud qu’en France. Le tout avec une fréquence de 1,48 par million d’habitants. Ce qui nous donnerait environ 88,8 porteurs du nom pour l’hexagone.
Toujours selon l’application, côté Fouilleul ou Passenaud on reste également très franco-centré, tandis que des Béguerie se distinguent logiquement en Argentine (terre d’émigration basco-béarnaise) et des Lahens aux Québec et États-Unis. En revanche, extinction totale des Cardez et Couppel !

Bien. Mais le site n’indique nulle part pas en détail ses sources, même si il y a fort à parier qu’il s’agisse des annuaires téléphoniques, vu les résultats. Considérons simplement ceci comme un jouet amusant, plus que comme une aide sérieuse dans votre quête de cousins éloignés. Et oui, la généalogie sur Internet aura toujours ses limites ! D’autant plus que tous les pays du monde ne sont pas pris en compte dans ces statistiques, loin s’en faut. Pas d’Amérique latine hormis l’Argentine, pas d’Afrique, pas d’Asie exceptés l’Inde et le Japon, pas de Portugal…

Essayer « PublicProfiler : Worldnames »

Catégories
Méthodes & Outils

www.ruesdemaville.com

Si vous souhaitez vérifier l’existence d’un nom de rue (ou tout autre type de voie) et pouvoir le localiser en France, alors www.ruesdemaville.com pourrait vous être bien utile. Après tout, une rue porte peut-être le nom d’un de vos ancêtres !

Dans la pratique, Ruesdemaville.com n’est pourtant pas un modèle de simplicité d’usage. Le site est en fait conçu comme un annuaire qui ne fonctionne que dans un sens : cliquez sur la carte de France pour sélectionner une région, puis sélectionnez sur un département, puis une ville, ce qui vous permettra d’afficher la liste des rues de ladite ville.
Admettons qu’un nom de rue soit mal lisible dans un acte, vous pourrez toujours vérifier dans cette liste l’existence d’un nom qui s’en rapproche [1].

Cela dit, la fonctionnalité qui s’avèrerait indispensable est malheureusement absente : un annuaire alphabétique des noms de rues, ou mieux, un moteur de recherche. Il n’est en effet pas possible sur le site de faire une recherche en partant d’un nom de rue pour trouver dans quelle ville se situe la voie.

La solution est de passer par l’ami Google, via une recherche avancée, en limitant la recherche au site ruesdemaville.com.

  • Sur la page d’accueil de Google, à droite du champ de recherche, cliquez sur Recherche avancée‘.
  • Une page avec un formulaire complet s’affiche : à la ligne « domaine« , assurez vous que le terme « seulement » est sélectionné, puis inscrivez « ruesdemaville.com » dans le champ de gauche. À ce stade, votre page contient ceci).
  • Sur la première ligne du formulaire, dans le cadre bleu, remplissez le champ « tous les mots suivants » avec le nom que vous recherchez.
  • Enfin, tapez sur Entrée pour lancer la recherche, ou bien cliquez sur « Recherche Google » (en haut à gauche du cadre bleu).

Google affichera tous les résultats trouvés uniquement sur le domaine ruesdemaville.com, comme si vous effectuiez une recherche interne sur le site en question. Autrement dit il affichera toutes les pages des villes dont une rue porte le nom recherché. Là, le site s’avère vraiment intéressant !
Note : Vous pouvez également simplifier la démarche de recherche en tapant directement dans Google le nom recherché suivi de site:ruesdemaville.com, avec un espace entre les deux (nom site:ruesdemaville.com).

Quelques exemples avec des noms piochés (pas tous au hasard !) dans ma généalogie… Pratique, non ?
Béguerie
Cardez
Douau
Fouilleul
Lahens
Passenaud
Piéchaud
– …

Notes

[1] Quoique si la rue n’existe plus, vous n’irez pas bien loin…

Catégories
Noms de famille

Dictionnaire en ligne des noms de famille (Jean Tosti)

Sur son site, Jean Tosti propose gratuitement un dictionnaire des noms de famille de France et d’ailleurs, extrêmement complet. Il est d’ailleurs également intégré dans Geneanet (rubrique D’où vient mon nom dans le menu Services).

On y trouve des noms de toutes origines comme l’indique le titre : de France (oïl, oc, basque, alsacien, catalan, breton, corse…) mais aussi d’Europe (Italie, Allemagne, Espagne, Portugal, Grande-Bretagne…) et plus loin encore (noms arabes, juifs…). Un vrai travail d’érudit ! Les explications sont en règle générale assez bien détaillées et justifiées, prenant le plus possible en compte l’origine géographique, point indispensable pour déterminer la signification d’un patronyme.

Jean Tosti est également l’auteur de très intéressants articles sur l’onomastique, dans GenaWiki : « Les noms basques et gascons« , « Animaux et onomastique : le loup« , « Anthroponymie et végétation : l’orme« , « Les noms de familles Bretons« , « Rois, ducs, comtes et évêques« …
Voici par exemple l’explication que donne Jean Tosti quant à la signification du nom Piéchaud :

Celui qui habite un lieu-dit (le) Piéchaud ou en est originaire1. Le nom de famille, rare, se rencontre en Gironde. A noter les lieux-dits Serre de Piéchaud à Seynes (30) et Serre Piéchaud à Saou (26). Sens du toponyme : le sommet haut (piech = puech, en occitan sommet, colline).

C’est effectivement une des possibilités même s’il est difficile d’affirmer quoi que ce soit avec certitude… j’en reparlerai certainement prochainement2.

Et puisque je vous parlais de la signification du nom Beguerie il y a peu, voici quelques précisions supplémentaires via Beguery :

Nom surtout porté dans les Landes, également présent dans le Tarn-et-Garonne. Variantes : Beguerie, Begueries, Begueria. Il correspond au français viguerie, domaine soumis à l’autorité d’un viguier. A noter dans les Landes les hameaux de Béguerie à Maurrin et à Campet-et-Lamolère, dont pourraient être originaires les porteurs du nom.

  1. Pour ce qui concerne les deux lieux-dits Piéchaud, on les retrouve effectivement dans la base de l’IGN : http://ign.fr/rubrique.asp?rbr_id=865&saisie=392097. []
  2. Tout compte fait, mes Piéchaud à moi n’ont visiblement rien à voir avec cette définition. Ils s’appelaient, avant déformation : Pichot. Voir cet article : L’ascendance Piéchaud en Auvergne enfin débloquée ! []
Catégories
Noms de famille

Le béguin des Béguerie pour les béguines

Les premiers Béguerie ont-ils eu le béguin pour des béguines ? Dans le Dictionnaire des noms propres de Jean Coste (Armand Colin, 2006), j’ai ainsi pu trouver une explication bien surprenante du nom Béguerie (n. 2376, p. 260):

Béguerie, f. (+ bégarie) : sans doute variante de béguinage, « communauté de béguines », qui, dans le nord et en Belgique, sont des religieuses soumises à la vie conventuelle. De la famille du néerlandais beggaert, « moine mendiant ».

Or, des Béguerie sont établis en Béarn, Landes et Pays Basque depuis plusieurs siècles. Un petit coup de Géopatronyme à titre indicatif : le nom est bel et bien concentré dans le Sud-Ouest [1]. Cela montre bien qu’un nom de famille ne peut être expliqué hors de son contexte d’origine. En l’occurence le nom Béguerie (Vegueria ou Begueria en graphie occitane normalisée), parfois Bégarie[2], est plutôt d’origine landaise ou béarnaise, et est tout simplement l’équivalent gascon de la viguerie [3].

Si M. Coste me lit ;-)

La répartition des naissances des Béguerie en France entre 1891 et 1915 (source INSEE – via) : La répartition du nom Beguerie en France : contration dans le Sud-Ouest.

La descendance de Jean Béguerie et Marie de Guimon (par François Béguerie) : http://membres.lycos.fr/beguerie/

Notes

[1] Attention tout de même aux cas particuliers (migration d’une famille avec extinction du nom dans la région d’origine…).

[2] Ce nom semble plutôt concentré dans les Hautes-Pyrénées.

[3] On prononce donc [béguérie].