Catégories
Méthodes & Outils

Astuces de généalogistes : n° 200 de la Revue Française de Généalogie

Pour ceux qui ne l’ont pas encore acquis auprès de leur buraliste, le n° 200 de la Revue Française de Généalogie a paru début juin.

Un numéro 200 avec de vrais morceaux de blogueurs dedans

Qui dit chiffre rond dit souvent numéro spécial, et c’est l’idée qui a guidé Charles Hervis, le rédacteur en chef de la RFG, en proposant à plusieurs généablogueurs de plancher sur la question des astuces de généalogistes pour mieux s’organiser.

Écho était fait à une série de billets parus en 2010 sur plusieurs sites de la blogoshpère généalogique et initiée par Maïwenn, qui nous amenait à nous interroger sur une question simple mais à l’origine de tant d’interrogations humaines : Quel généalogiste sommes-nous ?

Pour lire mes contributions au sujet :
Et moi, quel généalogiste suis-je ?
Quel généalogiste suis-je ? (suite)

Comme le synthétisait alors le blog de la RFG, une véritable thérapie de groupe s’en était suivi, de nombreux blogueurs s’étant prêtés au jeu. Si bien qu’une liste de bonnes et mauvaises pratiques avait émergé. L’occasion en 2012 pour ce numéro 200 de faire appel à quelques uns pour présenter leurs méthodes généalogiques.

Liste des astuces de généalogistes du n° 200 de la RFG

  • Trier ses dossiers informatiques : Nom de famille et individu
    par Sophie Boudarel
  • Trier ses dossiers informatiques : Archives publiques et documents de famille
    par Jordi Navarro@jordi78
  • Trier ses dossiers informatiques : Un numéro d’ordre
    par Isabelle Louradour

Un grand merci à Charles Hervis et la RFG pour cette invitation !

Catégories
Considérations

De l’utilité d’un blog généalogique

J’ai repéré ces derniers jours plusieurs exemples sympathiques d’entraide généalogique et d’épines résolues, pour lesquels les blogs et Twitter ont joué un rôle fondamental.

Depuis l’excellente idée de Sophie Boudarel de partager une « épine généalogique » en août dernier, l’initiative a fait quelques petits. Chez qui la solution a été vite trouvée.

Du côté de David (Généaligne !), un ancêtre épineux était sagard (débiteur de planches… de pin ?) : se déplaçant d’une scierie à l’autre, il a rendu difficile la recherche de son mariage. C’est en cherchant dans les relevés sur Genealogie.com que 2 commentateurs ont apporté à David la réponse et le mariage sur un plateau :)

Pour Mistike, impossible de trouver le lieu de décès d’un de ses ancêtres. Et c’est en réunissant les éléments pour rédiger un billet sur le sujet, que la réponse lui saute aux yeux :

Après Sophie et David, je voulais vous présenter une petite épine généalogique. J’en ai tout un petit tas, celle-ci étant la première. Sauf qu’en rédigeant cet article, j’ai eu un éclair de génie, et hop ! Je l’ai trouvé :) Ca fait juste… 5 ans que je le cherche, la réponse était sous mon nez, ou plutôt elle était dans ce que je n’avais pas pris la peine de regarder.

C’est d’ailleurs ce que Jean-Yves Baxter suggérait dans un dossier sur les blogs généalogiques, paru dans la Revue Française de Généalogie (n° 188 juin-juillet 2010) : tenir un blog de généalogie, c’est l’occasion de synthétiser régulièrement ses recherches pour écrire des billets, ce qui permet souvent d’envisager les blocages sous un nouvel angle et parfois de les résoudre.

De mon côté, je publiais récemment un billet sur Marguerite LATOUR, mon ancêtre de Montbrison, veuve mais dont je n’arrivais pas à trouver le premier mariage, censé m’apporter le nom de ses parents. J’avais laissé cette recherche de côté après avoir exploré plusieurs pistes en vain (et visiblement pas assez loin). C’est finalement Maïwenn qui m’a indiqué la réponse sur Twitter :

Autre intérêt du blog généalogique, le contact avec des membres de la famille, intéressés par des recherches sur une branche commune, ou par une information ponctuelle. Récemment, c’est un cousin qui apprenait l’existence des frères de son grand-père maternel. Il y a un peu plus longtemps, c’est ma cousine germaine qui me proposait une photographie du portrait d’un ancêtre, par la suite publiée ici. Sans compter quelques agréables e-mails ou courriers reçus me proposant d’échanger des informations sur nos ancêtres !

Toute cette entraide tombe d’ailleurs bien. Cette histoire d’épines généalogiques m’a remotivé pour enfin boucler ce billet que j’ai du mal à mettre en forme et à rendre clair. Il parle de Jean Pichot (celui qui m’a transmis son nom malgré les apparences) et de son épouse, un peu indéterminée…

Catégories
Méthodes & Outils

Hors-série Internet 2010 de la Revue Française de Généalogie

Le hors-série Internet & Généalogie 2010 de la Revue Française de Généalogie est paru fin novembre 2009. Je l’ai acheté avant de partir en vacances en décembre, mais n’avais pas trop eu le temps de le consulter depuis. C’est chose faite.

Couverture du hors-série Internet & Généalogie 2010 de la RFG

Avec 1305 sites web sélectionnés et 240 CD-Rom, autant dire qu’on a de quoi tenir un petit bout de temps. L’organisation facilite la recherche d’un site qui nous intéresse directement : les ressources locales sont classées par département ou pays, et les sites plus généraux sont rangés dans des thématiques (« bases de données » et « boîte à outils »). Le CD-Rom fournit permet d’accéder aux sites web sans ressaisir l’url.

J’ai eu le très grand plaisir d’y retrouver Des Racines et des Êtres cité dans la sélection de blogs (merci Pierre-Valéry Archassal !). Mais je ne suis pas sûr de mériter la place en ce moment. Mon rythme de publication a pas mal chuté ces derniers mois, et j’ai pris du retard sur les billets que j’avais en prévision. Je me rassure en me disant que mes recherches avancent toujours et que ça me fait de nombreux billets en prévision. Mais il s’agirait surtout de les rédiger, ces billets !
Le blog de Maïwenn, D’aïeux et d’ailleurs, a également été sélectionné dans le hors-série !

Catégories
Vie du blog

Des Racines et des Êtres sur Twitter !

Depuis quelques semaines, j’ai décidé de m’ouvrir un compte Twitter pour compléter mes publications sur Des Racines et des Êtres (ne cliquez pas, vous êtes déjà dessus). Malgré la concision des « tweets », je n’ai pas encore réussi à prendre un rythme de publication très régulier :-)

Si vous souhaitez me suivre, ça se passe ici : twitter.com/desracines

Logo desracines sur Twitter

Et si en plus vous tweetez généalogie, histoire, archives, et autres disciplines humant bon la poussière et le vélin suranné, je me ferai un plaisir de vous suivre également (mais pas jusque chez vous, rassurez-vous !).

Catégories
Vie du blog

Mode d’emploi du blog

Pour faciliter votre utilisation de ce blog, j’ai choisi de me servir des outils à disposition, qui permettent de simplifier certaines recherches pour des données généalogiques.

Il existe bien sûr un moteur de recherche (dans le menu de droite) qui permet de retrouver n’importe quel terme contenu dans les billets du blog.

Attention : si vous cherchez un terme avec des caractères accentués, veillez à bien mettre les accents, et inversement, sinon le moteur ne trouvera pas le mot recherché (ex. si vous tapez piechaud vous ne trouverez quasiment rien car il faut taper piéchaud). Je sais, c’est un peu nul, mais je ne suis pas assez calé pour résoudre le problème.

Autre outil bien pratique, les tags (étiquettes, en français). Ce sont des mots clés, ajoutés à chaque billet, afin d’afficher clairement et rapidement les thèmes abordés par l’article. La plateforme de blog que j’utilise (WordPress) propose (dans le menu de droite) un module de tags : plus ils sont fréquents, plus ils apparaissent gros. En cliquant sur un tag, vous tomberez sur une page qui listera tous les articles associés au tag correspondant1. D’où des fonctionnalités bien pratique ! En plus des mots clés usuels, j’ai rajouté quelques indications propres à la Généalogie :

  • les noms de famille : dès que je cite une personne de mon ascendance ou un collatéral dans un billet, j’ajoute comme tag son nom de famille en majuscule. Pour les documents que je propose en téléchargement, je fais de même : tous les noms cités (si les personnes appartiennent à la famille) sont tagués au billet et s’affichent en haut de celui-ci, entre le titre et le texte : vous savez immédiatement si un article parle d’une famille qui vous intéresse. Par exemple pour la famille Piéchaud, retrouvez tous les articles la concernant directement, en cliquant sur le tag PIÉCHAUD.
  • les lieux : à la façon des noms de famille, dès que je cite un lieu (de naissance, vie, marriage, décès) je le tague sous la forme « Ville (n° de département) »2. Vous recherchez tous les billets qui parlent d’Abzac en Gironde ou des personnes ayant un lien avec cette ville ? c’est ici : Abzac (33).

Enfin, certains billets proposent des fichiers à télécharger (textes, photos, copies de documents). Dans certains cas, les fichiers ne sont pas en libre accès : il vous suffit de m’envoyer un message en indiquant les fichiers qui vous intéressent et en me précisant tout simplement les raisons de votre intérêt. Pour plus d’infos, je vous invite à vous rendre sur la page de contact.

En espérant que ces outils puissent vous servir pour farfouiller aisément dans ce blog !

  1. En cliquant sur « afficher tous les tags », en bas de la liste, vous tomberez sur une page affichant… tous les tags ! bravo ! []
  2. Pour les villes étrangères, le nom du pays remplace le code départemental. []